Français
Wednesday 26th of January 2022
1348
0
نفر 0

Egypte: manifestations au Caire contre la rétrocession de deux îles à l’Arabie

Des centaines de manifestants sont venus exprimer leur opposition à la rétrocession de deux îles de la mer Rouge à l'Arabie saoudite. Dans la soirée, la police a tiré des gaz lacrymogènes pour disperser les manifestants restants tandis que des policie
Egypte: manifestations au Caire contre la rétrocession de deux îles à l’Arabie

 Des centaines de manifestants sont venus exprimer leur opposition à la rétrocession de deux îles de la mer Rouge à l'Arabie saoudite.

Dans la soirée, la police a tiré des gaz lacrymogènes pour disperser les manifestants restants tandis que des policiers en civil en poursuivaient d'autres dans les rues adjacentes au lieu de rassemblement, a constaté un journaliste de l'AFP.

Plus tôt dans la journée, la police avait dispersé une autre manifestation dans le quartier de Mohandessine à coups de grenades lacrymogènes et procédé à au moins 12 arrestations, selon un officier de police.

A Alexandrie (nord), les forces de l'ordre ont également tiré des gaz lacrymogènes contre les protestataires et arrêté certains d'entre eux, selon la même source.

Au Caire, la principale manifestation a eu lieu près du syndicat des journalistes, dans le centre, à l'appel de militants de gauche qui ne s'étaient jamais mobilisés ainsi contre le régime du président Sissi depuis son élection en juin 2014.

Officiellement organisé pour protester contre la rétrocession de deux îles de la mer Rouge à l'Arabie saoudite, le rassemblement s'est transformé en contestation du régime.

"Je proteste à cause de la situation générale dans le pays, pas seulement pour les îles", a expliqué Mohamed Hussein, un ingénieur.

"Si il y a un grand nombre de manifestants, ce n'est pas seulement pour les îles, c'est une accumulation de plusieurs choses", a confié à l'AFP le journaliste Khaled Daoud, une figure de l'opposition, déplorant la perte de "l'espoir" né de la révolution de 2011 qui avait précipité la chute du raïs Hosni Moubarak.

La rétrocession à Ryad des deux îlots inhabités de Tiran et Sanafir au large de la péninsule du Sinaï, annoncée au cours d'une visite au Caire du roi Salmane d'Arabie saoudite la semaine dernière, a provoqué une vague de protestations contre le président égyptien.

Jeudi, la police avait prévenu la population de ne pas manifester après l'appel de militants à des rassemblements au Caire. Ces derniers accusent le président égyptien de "vendre" les îles en échange d'investissements saoudiens.

"Ce qui est intéressant, c'est de voir le grand nombre de manifestants malgré les mises en garde du ministère de l'Intérieur", a estimé M. Daoud.

Ex-commandant de l'armée ayant destitué en 2013 son prédécesseur  Mohamed Morsi (Frères musulmans), M. Sissi est accusé par les organisations internationales de défense des droits de l'Homme d'avoir instauré un régime ultra-autoritaire, réprimant implacablement toute opposition qu'elle soit islamique, laïque ou libérale.


source : abna24
1348
0
0% (نفر 0)
 
نظر شما در مورد این مطلب ؟
 
امتیاز شما به این مطلب ؟
اشتراک گذاری در شبکه های اجتماعی:

latest article

L’accord israélo-turc ne signale pas de reprise des relations militaires
Expérience sociale en Australie : de belles réactions face à l’islamophobie
L’interdiction du voile islamique arrive dans les universités de l’Azerbaïdjan
Lieder iranien exerce son droit de vote aux « importantes » élections
Les Iraniens célèbrent la Journée mondiale de Qods
Le leader iranien s'assure que les objectifs de la politique sont derrière les guerres ...
Le monde rejette les crimes d'Israël à la Journée mondiale de Qods
L’inquiétude d’Israël face à la Syrie par Abdel Bari Atwan
Traduit en espagnol « Religions au service de l'être humain », le travail de l'Imam ...
Darayya : un tournant dans la guerre contre la Syrie ?

 
user comment