Français
Saturday 1st of October 2022
0
نفر 0

Discours de l’Imam Sajãd (a) à Cham

Discours de l’Imam Sajãd (a) à Cham (en arabe : خطبة الإمام السجاد عليه السلام في الشام), est le sermon qu’a adressé l’Imam au gens de Cham – Damas actuellement – en présence de Yazid b. Muawiya qui avait demandé à un de ses prédicateurs de faire les éloges d’Ãl Abi Sofiane et de dénigrer le Commandeur des croyants (a), - l’Imam Ali -. Lorsque l’Imam Sajãd monta sur la chaire ; avec un discours éloquent, il a pu retourner la situation et mettre la vérité en évidence concernant les gens d’Ahl-Be
Discours de l’Imam Sajãd (a) à Cham

Discours de l’Imam Sajãd (a) à Cham (en arabe : خطبة الإمام السجاد عليه السلام في الشام), est le sermon qu’a adressé l’Imam au gens de Cham – Damas actuellement – en présence de Yazid b. Muawiya qui avait demandé à un de ses prédicateurs de faire les éloges d’Ãl Abi Sofiane et de dénigrer le Commandeur des croyants (a), - l’Imam Ali -.

Lorsque l’Imam Sajãd monta sur la chaire ; avec un discours éloquent, il a pu retourner la situation et mettre la vérité en évidence concernant les gens d’Ahl-Beit (a).

Ce discours est considéré comme étant un des plus éloquents discours qui illustre le rang et le prestige d’Ahl-Beit (a), et montre l’injustice commise à leur encontre à Karbala.
Sommaire

    1 L’Imam (a) et la confrontation
    2 Réponse de l’Imam Sajãd (a) à l’orateur omeyade
    3 L’Imam demande la parole
    4 Références
    5 Sources

L’Imam (a) et la confrontation

La période de captivité était une période exceptionnelle pour l’Imam Sajãd (a) ; car en étant Imam il avait comme obligation de préparer le terrain pour un éventuel mouvement visant à l’édification d’un état Islamique divin. Il était le porte-parole des Martyres de Karbala et du sang versé le jour d’Achoura, il était la voix silencieuse de son père l’Imam Hussein (a) aussi bien à Koufa qu’à Cham.

Si l’Imam n’était pas claire et explicite dans l’exposé de ses propos ; alors il n’y aura sans doute aucune possibilité de démarche pour lui ; car le domaine de son action future passe par le sang de son père l’imam Hussein (a).

Par conséquent, il était primordial de commencer en premier lieu par avertir les gens, et de par cela se lancer dans une opposition forte de vision lointaine. Ceci n’aurait été possible qu’en utilisant un langage mettant en avant le rang d’Ahl-Beit (a) à travers les discours, les invocations, l’éthique et l’éducation spirituelle.
Réponse de l’Imam Sajãd (a) à l’orateur omeyade

Awza’i dit : « Lorsqu’on a ramené Ali b. Hussein (a) et la tête de son père auprès de Yazid à Cham, il demanda à un éloquent orateur de prendre l’Imam par ses mains et de l’emmener à côté du minbar [1] puis lui dit : « annonce aux gens la malveillance de son père et grand-père ainsi que leur déviance de la vérité et l’iniquité exercée envers nous ».

Awza’i dit : « l’orateur n’a pas laissé un méfait qu’il ne leur a pas alloué [2]et n’a pas arrêté de dire des médisances sur l’Imam Ali (a) et l’Imam Hussein (a), cependant il a fait tous les éloges et les compliments d’approbations à Muawiya et Yazid et il leur a attribué tous les bienfaits ».

Alors l’Imam Sajãd (a) dit : « Malheur à toi, ô Orateur, tu as acheté la satisfaction de la créature au prix de la colère du Créateur, alors attend-toi à occuper une place en enfer". [3]
L’Imam demande la parole

Khawarizmi rapporte que : L’Imam Ali b. Hussein (a) dit : " Oh Yazid, m’autorises-tu à monter à mon tour sur ces planches, afin que je dise des paroles qui seront pour Allah une satisfaction, et pour ceux qui sont assis autour de nous une récompense et un gain ? ".

Yazid refusa la demande de l’Imam.

L’assemblée insista pour que Yazid l’autorise à parler et les gens dirent : Oh, commandeur des croyants, autorise-le à parler, peut-être entendrons-nous quelques chose d’intéressant.

Yazid dit : s’il monte le minbar, il ne descendra qu’avec mon déshonneur et le déshonneur d’Ãl Abi Sofiane.

Ils dirent : Oh, commandeur des croyants, et qu’est-ce qu’il peut dire de si bien ?

Yazid répondit : il fait partie des gens d’Ahl-Beit dont le savoir leur a été donné goutte-à-goutte.[4]

Suite à l’insistance de la foule, Yazid abdiqua si bien que l’Imam Zayn El-‘Abidîne (a) monta sur le minbar.[5]


Références

Minbar : Chaire où le prédicateur fait son prêche
Mazandarãni, Ibn Chahr-ãchoub, Manãqib Ãl Abi Taleb, T 3, p 305.
Khawarizmi, Maqtal al Hussein, p 69.
Expression arabe qui signifie détention et maitrise d’un grand savoir
Khawarizmi, Maqtal al Hussein, p 69.


source : abna24
0
0% (نفر 0)
 
نظر شما در مورد این مطلب ؟
 
امتیاز شما به این مطلب ؟
اشتراک گذاری در شبکه های اجتماعی:

latest article

L`imam al-hassan Dans la Sunnah et sa Place dans le Coran
Imam Jafar Cadiq (P)
Récit du Martyre de l'Imam Houssein
Félicitations à l'anniversaire de la Naissance de l'Imam Muhammad al-Baqir (p)
L'Imam as-Sâdeq, le véridique
Fatima (as) au Jour du Jugement
L’Imam Muhammad al-Baqir
Des Traits de la Fin du Temps
Vivre comme Mohammad
Comment reconnaître les Prophètes?

 
user comment