Français
Thursday 21st of January 2021
70
0
نفر 0
0% این مطلب را پسندیده اند

Expliciter une tradition

De nombreux versets du Saint Coran présentent deux sorts accordés aux pécheurs: مَأْواهُمْ جَهَنَّمُ وَ بِئْسَ الْمَصيرُ «Leur refuge cependant est la Géhenne et quel mauvais itinéraire», l’Enfer qui n’a pas besoin d’être expliqué et un mauvais «devenir» qu’il faut expliquer.
Expliciter une tradition

  De nombreux versets du Saint Coran présentent deux sorts accordés aux pécheurs: مَأْواهُمْ جَهَنَّمُ وَ بِئْسَ الْمَصيرُ «Leur refuge cependant est la Géhenne et quel mauvais itinéraire», l’Enfer qui n’a pas besoin d’être expliqué et un mauvais «devenir» qu’il faut expliquer.
«Mãsir » est dérivé de la racine «sayr», «sãr» qui signifie devenir. A titre d’exemple quand on sème un grain, il commence à devenir une plante, processus qui est appelé «devenir» soit «sayrourat» et «mãsir». (Voir: Al Tahqiq 311 /6)

بِئْسَ الْمَصيرُ signifie donc un mauvais devenir ou itinéraire, comme un grain dont le processus de développement serait défectueux et aurait donc mal poussé. Dans ce cas, on dit que le grain a pourri et n’a pas germiné.

   Il en va de même en ce qui concerne l’âme humaine. S’il apprend les enseignements divins, et s’il les applique, il «deviendra» un ange et entrera sur la scène du Jugement dernier avec un visage humain et lumineux. Mais s’il néglige les enseignements divins, en les ignorant, il s’apparentera aux animaux féroces et se présentera sur la scène du Jugement dernier avec un visage noir et animal et sera jeté en Enfer.

«وُجُوهٌ يَوْمَئذٍ مُّسْفِرَةٌ * ضَاحِكَةٌ مُّسْتَبْشِرَةٌ * وَ وُجُوهٌ يَوْمَئذٍ عَلَيهَْا غَبرََةٌ * تَرْهَقُهَا قَترََةٌ * أُوْلَئكَ هُمُ الْكَفَرَةُ الْفَجَرَةُ

{Ce jour-là, il y aura des visages brillants, riants et réjouis, de même qu’il y aura, ce jour-là, des visages pleins de terre, couverts de poussière. Voilà les mécréants, les libertins!} (Il s’est renfrogné: 38-42)

Allusion à un verset

   Vu les versets et les traditions cités, on comprend que le verset 179 de la sourate des Limbes, qui dit: «أُولئِكَ كَالْأَنْعامِ بَلْ هُمْ أَضَلُّ

{Ce sont de vrais bestiaux, et plus égarés encore}

   ne cherche pas à offenser les gens de la Géhenne, mais veut plutôt éclaircir la réalité de leur for intérieur lors du jour du Jugement dernier.


source : tebyan
70
0
0% (نفر 0)
 
نظر شما در مورد این مطلب ؟
 
امتیاز شما به این مطلب ؟
اشتراک گذاری در شبکه های اجتماعی:

latest article

Jésus fils de Marie – l’authentique Message –
Le Coran est un miracle
Une jeune britannique embrasse l’islam suite à la journée du hijab
O mon Dieu, accorde-moi pleine consécration à Toi
Le Sermon de la noble Zeinab à Cham et Kufa
Ramadhãn, le mois de la patience
B-Le Récit
Le "Nouvelles chiite" Philippe Senderos
La Biographie de Zaynab (p)
Projet d’un réseau internet sur la prière

 
user comment