Français
Wednesday 8th of December 2021
157
0
نفر 0
0% این مطلب را پسندیده اند

Le monothéisme et l’économique de la société

Dans une société monothéiste, tout le monde doit bénéficier également des services sociaux. Cela ne signifie pas que tout le monde doit avoir le même montant d’argent. Ce n’est pas l’argent qui doit être réparti uniformément mais les services et les possibilités. Certaines personnes sont laborieuses, tandis que d’autres sont paresseuses. Si quelqu’un travaille plus, il gagnera plus d’argent, et personne ne viendra prendre une partie de son salaire pour la donner à quelqu’un d’autres afin que tou
Le monothéisme et l’économique de la société

  Dans une société monothéiste, tout le monde doit bénéficier également des services sociaux. Cela ne signifie pas que tout le monde doit avoir le même montant d’argent. Ce n’est pas l’argent qui doit être réparti uniformément mais les services et les possibilités. Certaines personnes sont laborieuses, tandis que d’autres sont paresseuses.
Si quelqu’un travaille plus, il gagnera plus d’argent, et personne ne viendra prendre une partie de son salaire pour la donner à quelqu’un d’autres afin que tout le monde ait le même montant d’argent.

   Ce sont les possibilités d’étude, de formation et de travail qui doivent être réparties justement entre les citoyens d’une société monothéiste. Ce sont les opportunités qui doivent être réparties équitablement. L’effet du monothéisme sur la structure économique de la société est qu’il exige la création d’un équilibre et non d’une égalité. Au début de son califat, l’Imam ’Ali (as) a dit que Dieu avait exigé des Ulémas qu’ils ne tolèrent pas la faim des opprimés et la gourmandise des oppresseurs.
« و ما اخذ الله علي العلماء ان لا يقارّوا علي کظّه ظالم و لا سغب مظلوم »
   C’est pour cette raison que l’Imam ’Ali (as) a accepté le califat. C’est le devoir prioritaire d’un système économique islamique et les enjeux économiques de l’Islam sont définis en fonction de ce devoir. Cet équilibre est le résultat de la foi en Dieu. Il va sans dire que la situation de la société serait différente si Dieu n’existait pas, et si ce monde n’avait pas de propriétaire en dehors des êtres humains qui pouvaient acquérir tout ce qu’ils voulaient par la force.

   Une perspective monothéiste sur les questions financières de la société est une des exigences les plus importantes.

«و آتوهم من مال اللَّه الذى آتاكم»

 "et donnez-leur des biens d’Allãh qu’Il vous a donnés." (Coran 24: 33)

  Selon le Coran tout ce que possède l’être humain appartient à Dieu et toutes ces richesses ne sont que des prêts confiés à l’homme. Tout ce que les gens possèdent vient de Dieu et doit retourner à Lui.  C’est un point de vue très important dans l’idéologie monothéiste.


source : tebyan
157
0
0% (نفر 0)
 
نظر شما در مورد این مطلب ؟
 
امتیاز شما به این مطلب ؟
اشتراک گذاری در شبکه های اجتماعی:

latest article

La tache essentielle d’un Prophète
La prière d'inadvertance -çalàt Ghofeilàh
L'homme en Islam
L'étape Du Choix Du Conjoint
Valeur de la prière en groupe
Invocation de l’Istigh-fãr
La confrontation entre la justice et l’injustice
Explication:
Aperçu biographique sur Jalâl ad-Dîn Muhammad Balkhî Rûmî
L’être humain dans la vision islamique du monde

latest article

La tache essentielle d’un Prophète
La prière d'inadvertance -çalàt Ghofeilàh
L'homme en Islam
L'étape Du Choix Du Conjoint
Valeur de la prière en groupe
Invocation de l’Istigh-fãr
La confrontation entre la justice et l’injustice
Explication:
Aperçu biographique sur Jalâl ad-Dîn Muhammad Balkhî Rûmî
L’être humain dans la vision islamique du monde

 
user comment