Français
Saturday 8th of August 2020
  445
  0
  0

La Morale de l'Imam(p)

La Morale de l'Imam(p)

Un jour, un homme dit à l'Imam ar-Ridza(p) :

"Par Allah, tu es la meilleure des personnes !"

Sur cette parole l'Imam(p) voulut donner un exemple à tous les musulmans et dit :

"Il ne faut jamais faire les louanges d'une personne qui est face à vous, même si elle le mérite, Ô toi ne jure pas ! Il peut être meilleur que moi celui qui craint Allah plus que moi ! Par Allah, ce verset n'a pas été abrogé :

" Nous avons fait de vous des peuples et des tribus afin que vous vous entre connaissiez, est-il que le meilleur d'entre vous auprès d'Allah est celui qui le crains le plus."

L'Imam(p) profitait de toutes les occasions pour propager l'Islam et ses principes sous forme de comportement concret afin qu'ils restent gravés dans la mémoire des gens.

L'Imam ar-Ridza(p) avait un frère qui s'appelait Zayd, ce dernier était l'instigateur d'une révolte sanguinaire dans la ville de Bassora. Il commettait des actes de barbarie interdits par l'Islam. Il brûlait les maisons des innocents et pillait leurs biens sous prétexte qu'ils étaient complices du pouvoir Abbasside.

Zayd était surnommé Zayd ENNAR, (Zayd du feu). Sa mauvaise révolution fut matée par l'armée d'al Ma'moune qui obtint sa réédition en échange d'un engagement de préserver sa vie.

Il était bien évident que l'Imam ar-Ridza(p) était contre les actes de son frère et il ne cachait pas son indignation face à cette forme d'insurrection barbare.

L'Imam ar-Ridza(p) s'adressa à son frère et lui dit :

"Malheur à toi, ô Zayd ! Qui est-ce qui t'a poussé à verser du sang et à couper les routes ? Es-tu donc induit en erreur par la prétention des gens de Koufa qui disent que Fatima az-Zahra(p) avait de par chasteté interdit le feu pour ses enfants ?

Gare à toi Zayd, est-il que cette parole ne nous concerne ni toi, ni moi. Ces propos en ce sens qui proviennent de notre aïeul Mohammed(p) ne concernaient qu'al Hassan(p) et al Hussein(p) ! Eh bien, par Allah ! Même eux ne l'avaient mérité que par leur piété et obéissance à Allah !

Si tu crois que tu peux désobéir à Allah et ensuite rentrer au paradis, c'est que tu t'estimes plus proche de lui que ne l'étaient al Hassan(p), al Hussein(p), que ton père Moussa al Kadzim(p) et que moi-même !

Zayd répondit à l'Imam ar-Ridza(p) : "Mais, je suis ton frère !"

L'Imam(p) répondit à Zayd :

"Tu es mon frère tant que tu obéis à Allah ! Puis l'Imam ar-Ridza(p) récita ces versets :

" Et Noé invoqua son Seigneur et dit : " Ô mon Seigneur, certes mon fils est de ma famille et Ta promesse est vérité. Tu es le plus juste des juges›.

Il(Allah ) dit : ‹Ô Noé, il n'est pas de ta famille car il a commis un acte infâme. Ne me demande pas ce dont tu n'as aucune connaissance. Je t'exhorte afin que tu ne sois pas un nombre des ignorants "§ S/Houd versets 45 et 46.

Ô Zayd ! Par Allah ! Nul être ne peut recevoir ce qui est chez Allah que par son obéissance et sa soumission envers lui ! "

Cette attitude prouve l'intégrité de l'Imam ar-Ridza(p) face aux actes de son propre frère.

 


source : www.sibtayn.com
  445
  0
  0
امتیاز شما به این مطلب ؟

latest article

    Que Disent les Non Musulmans a Propos d'Ali
    Une Poème Sur l`Achoura
    La biographie de l'Imam Al-hassan askari (P)
    L’Imâm Rezâ et son rôle dans l’enracinement du chiisme en Iran
    Imam Husseini (as) et l'inspiration de la liberté de l'humanité
    L’importante de la naissance du grand Prophète
    Le Premier Imam
    L'Imam al-Jawâd : L'Imam miraculeux
    La Naissance de l`Imam Ali al-Ridha (P)
    L'Imam Mohammad Baqir (as)

 
user comment