Français
Tuesday 11th of August 2020
  12
  0
  0

Comment croire qu'al mahdi (a.s) A existe réellement ?

   Nous voilà devant le 4éme problème : même si l'on admet que l'hypothèse du "Guide Attendu" est plausible avec tout ce qu'elle comporte de longévité, d'imamat prématuré et d'absence silencieuse (*), il reste que cette plausibilité ne suffirait pas pour que l'on acquière la conviction de l'existence effective d'Al Mahdi   (a.s). Que faire donc pour avoir cette conviction ? Les quelques hadiths attribués au Prophète et rapportés par des sources Livresques suffisent-ils à nous persuader parfaitement de l'existence effective d'Al Mahdi  (a.s) ?    Comment prouver qu'Al Mahdi   (a.s) avait une existence historique réelle et que ce n'était pas une simple supposition érigée en réalité dans l'esprit d'un grand nombre d'individus, à la suite des circonstances psychologiques particulières ?
(*) le fait qu'on n'a pas de nouvelles de l'imam Al Mahdi  (a.s) depuis sa disparition volontaire, bien qu'il soit toujours vivant et qu'il assiste au déroulement des événements de l'humanité, selon la doctrine des chiites Imamites duodécimains. N. D, T.

  Notons tout d'abord, en guise de réponse, que l'idée d'Al Mahdi  (a.s), en tant que Guide Attendu pour le changement du monde vers le meilleur, est tirée des hadiths du Prophète en général, des Imams d'Ahl-Al-Bayt (a.s) en particulier, et confirmée dans beaucoup de textes insoupçonnables.
Ainsi on a décompté 400 hadiths prophétiques établis à ce sujet par des chaînes (*) sunnites (1), et plus de six mille par des chaînes chiites et sunnites confondues (2). Il s'agit là d'un chiffre record par rapport à beaucoup de questions Islamiques évidentes sur lesquelles les musulmans n'ont pourtant pas de réserves normalement.
 Quant à l'incarnation de cette idée par le douzième Imam en personne, il y a suffisamment d'arguments solides qui la rendent tout à fait convaincante et qu'on peut ramener à deux types de preuves : la preuve islamique et la preuve scientifique. La première nous permet de démontrer l'existence du Guide Attendu, et la seconde doit nous conduire à constater qu'Al Mahdi  (a.s) n'est pas un mythe, ni une pure vue de l'esprit, mais une vérité établie par la réalité historique.
La preuve islamique consiste en des centaines de hadiths attribués au Prophète et aux Imams d'Ahl-Al-Bayt (a.s) et qui Indiquent qu'Al Mahdi  (a.s) fut pré désigné (3), qu'il était de la famille d'Ahl-Al-Bayt (a.s), descendant de Fatima (a.s), de la lignée d'AI Hussayn et le neuvième descendant de celui-ci, et que les Imams successeurs du Prophète étaient au nombre de douze. Ces hadiths précisaient donc "l'idée générale" d'Al Mahdi  (a.s), la matérialisaient en la personne du douzième Imam d'Ahl-Al-Bayt (a.s). Ils étaient nombreux et répandus, malgré la prudence des Imams d'Ahl-Al-Bayt (a.s) et leur souci de ne pas trop divulguer en public la prédestination du futur Guide Attendu, pour lui éviter toute tentative d'assassinat ou d'élimination.
  (*) chaîne de transmetteurs des hadiths du Prophète
(1) voir à ce propos le très sérieux ouvrage de Sayyed Sadr AI-Dine Ai-Sadr: "Al Mahdi  (a.s)".
(2) voir "Muntakhab AI-Athar Fil Imam Ai- Thani Achar", de Cheikh Lutfallah AI-Safi.
(3) désigné par le texte (nass).
  Le grand nombre de hadiths concordants n'est pas le seul critère de leur crédibilité. D'autres indices et caractéristiques militent également en faveur de leur véracité. Ainsi prenons l'exemple de ce hadith prophétique qui parlait de futurs imams (califes, ou princes, selon les différentes chaînes de transmetteurs) et qui précisait qu'ils seraient au nombre de douze (à quelques nuances près dans le texte du hadith, selon la source de transmission). Il est rapporté, selon certains auteurs, par plus de 270 Riwaya (chaîne de transmission) qui sont citées dans les plus célèbres recueils de hadiths, sunnites et chiites, dont ceux d'Al-Bukhari, de Muslim, d'Al-Tarmadhi, d'Abi Daoud, ainsi que dans Masnad Ahmad, Mustadrak AI-Hakim Ala AI-Sahihayn. Ce qu'il faut surtout retenir, ici, de ce hadith, c'est le fait qu'il est transmis par AI-Bukhari, un contemporain de l'Imam AI-Hâdi et de l'Imam AI-Askari (a.s), ce qui signifie qu'il était rapporté du Prophète avant que son contenu ne se réalisât et avant que l'idée de douze imams ne fût complètement matérialisée.
  Cela signifie aussi qu'on ne peut soupçonner ce hadith d'être transmis - et donc formulé - sous l'influence de la réalité imamite duodécimaine (*), ou le reflet de cette réalité. Car les faux hadiths attribués au prophète n'étaient guère antérieurs, dans leur apparition et enregistrement, à la réalité dont Ils sont le reflet ou la justification. Étant donné qu'il est matériellement établi que le dit hadith fut enregistré avant que la prédiction de l'avènement de douze imams ne soit encore complètement réalisée, on peut s'assurer qu'il n'est pas le reflet d'une réalité, mais l'expression d'une vérité divine, prononcée par quelqu'un dont les paroles étaient


source : http://www.sibtayn.com/fr
  12
  0
  0
امتیاز شما به این مطلب ؟

latest article

    Armaguedon
    La Résurrection
    Islam est un régime modéré
    LA BATAILLE DE KHAYBAR
    Ramadhãn, le mois de la patience
    VIOLENCE ET PERSECUTION DES MUSULMANS
    Le prophète Adam (p)
    Les bienfaits de la teinture pour les femmes et hommes
    D'autres Batailles
    La Parole de Ibn Abdul Berr à propos des Premiers Musulmans

 
user comment