Français
Saturday 26th of September 2020
  41
  0
  0

L'Imam Khomeiny, le compagnon éternel' de l'histoire

L'Imam Khomeiny, le compagnon éternel' de l'histoire
Imam, ce n'est qu'un au revoir!!!
Le samedi 03 juin dernier, à 22 heures vingt minutes, heure locale, l'âme de l'Imam Khomeiny a gagné les hauteurs célestes. Cette nouvelle affli geante a été annoncée au public, après diffusion de la lecture du Coran, à sept heures, le matin du 04 juin, à la radio. Suite à l'annonce de la nouvelle du décès de l'Imam Khomeiny, le reflexe des gens fut de porter le deuil et de manifester leur profonde tristesse par des larmes.

A une allure incroyable, toutes les rues et toutes les ruelles furent habillées de noir! La population toute entière, portant le deuil, se trouvait dans l'incapacité de parler et plus aucune langue ne trouvait l'envie de se bouger dans la bouche. Nul n'était plus capable alors de dire que l'Imam Khomeiny n'était désormais plus de ce monde car, qui y croyait vraiment?! Et qui désirait d'ailleurs que cela soit vrai ?!

L'âme des gens était attachée à l'âme de ce grand homme pour lequel, pendant des années, ils s'étaient pris d'amitié et avec lequel ils avaient pris l'habitude de vivre; ensemble, ils avaient lutté dans la même tranchée!!!

L'Imam était le commandant de l'armée de l'Islam certes mais de l'armée des cœurs également, c'est la raison pour laquelle sa place était grande et importante dans nos cœurs à tous.

La seule chose que ne semblait plus' qu'être capables de faire les gens, c'était de verser des larmes, des larmes en pluie torrentielle, qui étaient alors leur seul moyen de s'exprimer et de communiquer les uns avec les autres et qui annonçaient la nouvelle déprimante du décès de l'Imam, de Khomeiny le grand, de Khomeiny briseur d'idoles, de Khomeiny pour qui tous les cœurs débordaient d'amour. Parmi la foule, venue nombreuse, nul ne savait trouver les mots qu'il fallait pour présenter aux autres ses condoléances. Car, quelle était en effet la manière et quels étaient les mots qui auraient pu avoir le pouvoir de transmettre leurs condoléances et d'exprimer leur misère suite à la disparition de Khomeiny?!!

Non, la chose était impossible et c'est pourquoi les langues, handicapées, refusaient de parler et c'est pourquoi un torrent de larmes coulait des yeux, et c'est ce torrent de larmes qui servit à remplacer tous les mots et c'est ce torrent de larmes qui servit à remplacer toute parole!!!

Après l'annonce de la terrible nouvelle à la radio, fut retransmis le message de Hodjatol Islam Seyyed Ahmad Khomeiny, le fils de l'Imam, annonçant au public la nouvelle du départ de son père auprès de Dieu et alors, les gens ne purent plus en supporter davantage! Peu à peu, la nouvelle prenait le visage de la vérité, arrachant les cœurs, cassant les voix de chagrin et faisant verser des trombes de larmes.

Il est impossible de trouver dans le pays une ville ou ne serait-ce même qu'un village qui ne soit pas en deuil de son guide. Le guide avait sa place dans le cœur des gens et nul n'était plus aimé des gens que l'Imam Khomeiny! Lui qui les a fait se libérer, lui qui leur a redonné leur personnalité perdue de musulmans, lui qui a rendu honneur et gloire à son peuple ainsi qu'à tous les Musulmans du monde, lui qui aimait les gens non pour lui même ou pour son contentement d'esprit mais pour l'assentiment de Dieu, le Très-Haut, exclusivement. Lui était un amoureux de Dieu; il était épris de Dieu et s'était fondu et avait disparu dans le Dieu. Lui considérait que les gens appartiennent à Dieu, que les gens sont tous serviteurs de Dieu. Lui refusait, de la manière la plus catégorique, toute sorte de servitude des gens envers d'autres.

L'Imam Khomeiny s'est opposé à tous ceux qui appelaient les gens à les suivre et ce, pour servir leurs propres intérêts, et a toujours lutté contre ces gens. Il était un homme sincère et pur et aimable toujours avec tout le monde. n respectait la personnalité de chacun et considérait que le peuple avait son mot à dire, et de la façon la plus déterminante, dans toutes les affaires et c'est sur la base de ce même principe qu'il s'entretenait avec les gens.

L'Imam menait une vie de simplicité. Il vivait comme tout un chacun dans le pays. Les journalistes ont été invités à se rendre chez lui et ont pu constater que sa maison est couverte de la simplicité de la plus simple de toutes les maisons. Lui n'était en rien attaché à ce monde et ne nourrissait aucune envie ni aucun désir des richesses et des merveilles du monde matériel. Il aimait la nature humaine des hommes essentiellement et la respectait. Lui aimait les dépourvus et menait la lutte dans ce chemin, c'est la raison pour laquelle il était l'espoir des déshérités et des dépourvus du monde.

Il était l'espoir des Musulmans opprimés, de ceux qui savent ce que signifie «devoir supporter peines et misère», c'est pourquoi, lorsque la nouvelle de sa disparition a été annoncée à la radio, tous les Musulmans des quatre coins du monde, en Asie, en Océanie, en Amérique, en Europe et en Afrique en ont été affligés et ont aussitôt porté le deuil.

Les autorités du pays prirent la décision de mettre le corps pur de l'Imam dans le grand centre de prière du Vendredi de Téhéran, afin que les gens puissent venir y faire leurs adieux à l'Imam. Des millions de gens en larmes et se frappant têtes et poitrines de la main sont venus sur le terrain pour dire au revoir à leur Imam et lui faire leurs adieux. Les allées et venues durèrent pendant toute la journée, et pendant toute la nuit aussi! Les gens se rendirent auprès de la dépouille de l'Imam tant le jour que la nuit et il fallait voir leur état et il fallait voir leurs larmes et leur détresse!! !

A la vue du corps de l'Imam, l'âme des gens se détachait de leur corps. N'ayant plus aucune patience et ne pouvant en tolérer davantage, des dizaines de personnes sont mortes ce jour-là et des centaines d'autres blessées en raison du surpeuplement des lieux.

La prière mortuaire pour l'Imam était quelque chose d'exceptionnel à voir. Le grand centre de prières du Vendredi de Téhéran, malgré ces cent hectares de superficie, était devenu trop étroit. Il ne restait pas la moindre petite place de libre, pas même pour y poser une aiguille! Les rues des alentours et la voie expresse qui passe à proximité étaient bondées de monde et, lorsque l'Imam fut conduit au cimetière de Béhéchte Zahrâ pour y être enseveli parmi les autres martyrs de l'Islam, une foule innombrable avait envahi toutes les rues sur la route, longue de dizaines de kilomètres, qui mène du grand centre de prières du Vendredi de Téhéran au nord de la ville à Béhéchte Zahrâ qui se situe dans le sud de la ville. Plus de dix millions de personnes étaient présents sur les lieux, venus de partout participer à Téhéran aux obsèques de l'Imam, obsèques sans précédent et encore jamais vus dans l'histoire de l'homme.

Le retour de l'Imam au pays, il y a onze ans de cela, était quelque chose certes d'impressionnant et de merveilleux par l'accueil qui lui fut à l'époque réservé par la foule descendue nombreuse dans les rues et, depuis onze ans, rien ne s'était encore fait de pareil. Cependant, l'accompagnement de l'Imam dans, sa dernière demeure a été quelque chose d'encore plus étonnant, d'encore plus haut et d'encore plus magnifique que tout ce qui s'était vu il y a onze ans, ce qui prouve que, sur la longueur de ces onze dernières années qui suivirent la Révolution, les gens se sont davantage encore attachés et liés d'amitié avec lui, que les gens étaient de plus en plus unanimes avec lui, que l'amour pour l'Imam s'est accru et que le passage du temps a servi à développer ce sentiment dans les cœurs.

L'Imam Khomeiny était un sabre tranchant levé contre l'ennemi et un cœur clément ouvert pour les déshérités!! !

L'Imam Khomeiny était le symbole de la lutte contre l'Amérique, contre la perversion à l'échelle mondiale et contre le sionisme. L'Imam a fait montre du plus grand des mépris, et ce des dizaines de fois, devant l'Amérique et a déshonoré pays dit pourtant puissant et superpuissant.

Toute l'importance du mouvement révolutionnaire de l’Imam Khomeiny réside dans le fait qu’il a réussi à prouver que, sans rejeter ouvertement et carrément l'idéologie individualiste et l'égoiSme primés par le monde occidental, la libération et le développement des nations du Tiers-Monde et des Musulmans resteront impossibles.

L'Imam est à l'origine d’un changement fondamental des méthodes de lutte des pays du Tiers-Monde et des Musulmans contre le colonialisme économico-idéologique international de l'Occident pour gagner pour eux-mêmes liberté et indépendance.

La ligne de conduite de l’Imam à la guidance idéologique de la communauté était loin de ses intérêts personnels, ce qui témoigne grandement de l'importante différence existante entre cet homme de prestige et les politiciens en général qui ne sont à la recherche que de la satisfaction de leur égoïsme.

L'Imam Khomeiny a réussi à prouver que les déshérités sont capables de résister et de faire face aux superpuissants. Lui, en unifiant le peuple, a réussi à faire jeter, hors des frontières de notre pays, le Chah d'Iran, qui recevait pourtant le soutien inconditionnel de l'Amérique et de l'Occident et à faire se désespérer tant les occidentaux que les Américains qui ont, pour leur part, été mis en échec de la façon la plus honteuse.

L'Imam Khomeiny avait au gagner une extraordinaire popularité à l'intérieur de l'Iran bien sûr mais hors des frontières de notre pays également et grande était son influence dans le monde. L'Imam avait une célébrité internationale dans tous les milieux islamiques et son influence, sa popularité et sa célébrité furent, à maintes reprises pendant ces onze dernières années, montrées et démontrées. N'est-ce pas lui qui, pas plus tard qu'il y a quelques mois, en émettant un avis religieux à l'encontre de la personne de Salmon Rushdie, auteur du plus grand des outrages faits à l'Islam et aux Musulmans, a réussi à mettre 'le monde occidental et l'ensemble des pays européens en crise, qui a fait se réveiller et se mettre en mouvement les Musulmans du monde et qui leur a redonné leur honneur et leur gloire passés oubliés?!?!

L'Imam Khomeiny a rendu Sa vie à l'Islam!
Les superpuissances mondiales et les Occidentaux, ainsi que nombre de dirigeants des pays islamiques, séduits par le pouvoir de l'Occident et de l'Amérique et vendus à ces gens, avaient tout fait pour faire entendre aux gens que l'Islam était quelque chose de dépassé, qui n'était valable que pour les siècles passés et que ça n'était pas une religion pour le monde contemporain et, en conséquence, qu'il tallait l'abandonner. Cependant, l'Imam Khomeiny a détruit et anéanti en totalité cette vision des choses, donnant la preuve aux Musulmans que l'Islam est une religion vivace et bel et bien vivante et que le Coran est toujours d'actualité aujourd'hui. Il a prouvé, dans la pratique, que l'Islam et les Musulmans sont capables de tenir les rênes du pouvoir en tant que système politico-socio-économique et de se tenir debout sur leurs deux jambes et que c'est en cela qu'est leur honneur.

Non seulement l'Imam Khomeiny est l'homme du siècle, il est, il faut bien le dire, l'homme des derniers siècles car il est impossible de trouver un guide pareil à lui sur toute la longueur de l'histoire des siècles précédents.

Lorsque l'Imam Khomeiny a gagné les hauteurs célestes, il avait accompli son devoir et s'était acquitté de ses responsabilités historiques devant tous les croyants, qu'ils aient été musulmans ou qu'ils ne l'aient pas été. En effet, non seulement l’Imam a su réveiller et redonner aux Musulmans leur grandeur du passé, il a également su donné aux fidèles des autres religions une personnalité. n leur a permis de gagner honneur et gloire en démontrant aux yeux du monde entier que le chemin de Dieu est un chemin éternel, facile à suivre et réel et que c'est, pour l'homme, le meilleur de tous les chemins?

Tous les ennemis de l'Islam et de l'Iran, tant à l'intérieur qu'à l'extérieur du pays, s'attendaient à ce que commencent, après la mort de l'Imam Khomeiny, tueries et massacres, et que le pays soit plongé dans une guerre civile condamnant les partisans de l'Imam à disparaître et à se disperser à travers le monde. Cependant, il faut bien le reconnaître, ces idées étonnées n'étaient le fruit que de cerveaux d'une faible intelligence car les partisans de l'Imam, qui le connaissaient fort bien, savent quel était le chemin qu'il suivait. Les funérailles de l'Imam Khomeiny et le spectacle grandiose que le peuple de notre pays a offert pour la circonstance au monde a détruit l'équilibre de la pensée de tous les observateurs politiques et de tous les sociologues spécialistes de l'Iran et voici un bon avertissement pour les ennemis de l'Islam et de l'Iran qui ne devront dorénavant jamais plus oublier que le message de l'Imam est encore à même de faire se mobiliser contre eux une marée noire humaine.

L'Imam Khomeiny était un robuste personnage qui, même dans les plus difficiles moments, savait conserver son plus grand calme pour prendre des décisions. Sa parole faisait loi et la loi qu'il avait fait sienne était celle du Coran, la Révélation divine.

La gravité, la discipline et l'émotion des gens lors des funérailles de l'Imam Khomeiny, sont la preuve du haut niveau de culture politique, sociale et religieuse islamique de notre peuple, funérailles qui ont été la démonstration des plus évidentes de l'unité, de l'union et de la solidarité de la population de l'Iran Islamique.

La désignation de Ayatollâh Seyyed Ali Khaménéï à la guidance de la République Islamique d'Iran, nomination faite par le Parlement des Sages, vingt heures très exactement après le décès de l'Imam Khomeiny, est une autre preuve du haut d'intelligence des hautes autorités pays et de l'unité qui règne en leur car ce choix, aussi rapide qu'inattendu il fait se tromper le monde entier!

L'unanimité et l'unité, dont ont su faire montre le Sépâh Pâsdârân de la Révolution Islamique (Les Gardiens la Révolution Islamique), l'armée, les responsables partout dans le pays et le peuple suite à la nomination du guide respecté et populaire de la République Islamique d'Iran, Ayatollâh Seyyed Ali Khâménéï, étaient une magnifique démonstration de la bonne entente des autorités militaires, de l'administration sociale et de l'administration politique du pays. Tous les gens ont annoncé leur accord à la désignation d’Ayatollâh Khâménéï et lui ont promis leur soutien. Ils lui ont prêté le serment et lui ont fait part de leur volonté de poursuivre la lutte sur le chemin de l'Islam, pour continuer l'œuvre de la Révolution et pour suivre les traces de l'Imam Khomeiny, guide de la Révolution et fondateur de la République Islamique. Tout cela est la preuve que la République Islamique d'Iran repose sur de stables et robustes bases. L'Imam Khomeiny a fondé la République Islamique et, par sa mort il a consolidé et stabilisé à jamais les bases sur lesquelles elle repose.

Les ennemis de l'Islam et de l'Iran Islamique ne doivent jamais oublier que le peuple d'Iran est et restera fidèle à l'Imam Khomeiny - C'est-à-dire à l'Islam - et que c'est pour cela qu'il est partisan aussi de son Excellence Ayatollâh Khâménéï et que nos gens prennent leur force de l'Islam même et de la Révélation divine - c'est·à-dire du Coran et tirent leur expérience de la Tradition du Prophète de Dieu, Mohammad - que la paix soit sur lui - et que c'est pour cela que, pour tous les gens de l'Iran, le but à poursuivre est clair, but qui est de protéger et de conserver le très estimable héritage de l'Imam Khomeiny: la liberté, l'indépendance et la République Islamique!!!

Nous nous permettons pour finir de présenter à tous les Musulmans du monde, à l'occasion du décès de l'Imam de la communauté, nos plus sincères condoléances en priant Dieu, le Très-Haut, de leur accorder à tous grande patience et de rappeler que l'Imam Khomeiny nous a certes quitté .mais que son chemin, l'exemplarité de sa conduite et dé sa vive pensée, s'ouvre devant nous pour continuer la lutte.

*****

Post Scriptum: La triste disparition de l'Imam Khomeiny survenant à l'heure où nous mettons sous presse le présent numéro du Message de l'Islam, nous nous proposons de faire une édition spéciale du prochain numéro en l'honneur de l'Imam Khomeiny, numéro dans lequel nous informerons nos chers lecteurs du contenu testament de l'Imam, du déroulement de ses obsèques et de la retransmission instant par instant des cérémonie de deuil et des funérailles de l'Imam par la radio télévision et des échos faits de l'événement dans la presse ainsi que des messages de Ayatollâh Khâménéi, guide de la République Islamique d'Iran et de Hodjatol Islam Seyyed Ahmad Khomeiny, fils de l'Imam Khomeiny.

  41
  0
  0
امتیاز شما به این مطلب ؟

latest article

L'attitude de l'Imam Ali (as) face à la résurrection contre Ousmane
Les Fondements Naturels Des Droits Familiaux
Nasrallah s’exprime sur les événements en Iran
Burkini/ Cazeneuve: une loi pourrait créer "d’irréparables tensions"
L’Endroit Pour Faire Des Actes Umrah Simples
Education des enfants: le respect
Alî ibn abî tâlib, Le quatrieme calife
LA FAMILLE : REMPART DE LA VERTU ET DE LA BONNE EDUCATION
Les motifs du mariage du Prophète (s) avec Khadîja (as)
Les sortes de hâ’idh

 
user comment