Français
Thursday 24th of September 2020
  41
  0
  0

Un "dirigeant" de l'État islamique en Tunisie tué dans une embuscade

Selon un communiqué du ministère de l’Intérieur, cet « élément terroriste classé comme dangereux » a été abattu dans une embuscade tendue dimanche soir par une unité spéciale de la Garde nationale (gendarmerie) à Hassi Ferid, à une vingtaine de kilomètres de Kasserine, près de la frontière algérienne.

L’identité de cet homme qui faisait l’objet de « 11 mandats d’arrêt pour implication dans des opérations terroristes » n’a pas été divulguée.

Sur la radio privée Shems FM, le porte-parole du pole judiciaire antiterroriste, Sofiène Sliti, a toutefois affirmé qu’il s’agissait de « Houssem Tlithi », un Tunisien « né en 1997 ».

D’après le texte du ministère de l’Intérieur, ce jeune homme était en fuite depuis 2014 au Mont Salloum, un des principaux repaires takfiristes du pays, non loin du Mont Chaâmbi, où 15 soldats ont été tués à l’été 2014 dans l’attaque la plus meurtrière de l’histoire de l’armée tunisienne.

Un autre takfiriste présumé a été blessé dimanche soir, et les forces de sécurité ont procédé à une interpellation. Des opérations de ratissage se poursuivaient lundi matin.

  41
  0
  0
امتیاز شما به این مطلب ؟

latest article

Une personne est tuée dans des attaques au Yémen
L'Iran est teint jour de deuil ' Tassua '
Bahreïn: dissolution du principal groupe d’opposition alWefac
Conférence internationale en Allemagne sur les “Besoins contemporains des recherches ...
Les USA ne cherchent-ils pas un prétexte pour une guerre contre l’Iran?
200 personnes devant la mosquée de Villefontaine contre le «terrorisme»
Forces yéménites obtenir des réponses difficiles à les Saoudiens offensives
Répudiation globale des attaques des États-Unis et de leurs alliés contre la Syrie
Le fusil d’assaut iranien Zolfaqar remplace le G3
Leader iranien fait l'éloge de la participation massive présidentielle

 
user comment