Français
Saturday 6th of March 2021
186
0
نفر 0
0% این مطلب را پسندیده اند

Malgré des critiques, Al Khalifa exécute trois militants bahreïnies

Malgré des critiques, Al Khalifa exécute trois militants bahreïnies

Les médias locaux ont rapporté ce dimanche matin de l'application de la peine de mort contre les trois militants avec des balles de feu.

Les nouvelles a été libéré quelques heures après les mêmes sources ont annoncé que le roi de Bahreïn, Hamad bin Isa Al Khalifa, avait signé l'ordre d'exécution de ces jeunes militants bahreïnies.

Les bahreïnies ont pris samedi les rues du pays arabe pour protester contre la condamnation de la peine de mort par la Cour de cassation de Bahreïn contre trois personnes, Sami Mushaima, Abbas Jamil Tahir al-Sami et Ali Abdulshahid al-Singace, pour des accusations de meurtre allégués.

Avant les nouvelles de l'exécution est publié, les bahreïnies retournés dans les rues dans les premières heures du dimanche, comme un tweet Ambassadeur Bahreïni au Royaume-Uni, Fawaz bin Mohammed Al Khalifa, ont soulevé des inquiétudes que la condamnation de En effet, il se concrétiserait.

Le diplomate a tweeté le verset 179 de la sourate Vache Saint Coran en anglais, ce qui se traduit par : " Dans la vie, vous vous qui savent comment reconnaître l'essence des choses avez talion ! Puissiez pouvez garder ".

Les jeunes ont été condamnés pour le "assassiner" d'un agent de refoulant Emirati, avec bahreïnies forces, les manifestants lors d'une manifestation antigouvernementale, tenue en Mars 2014 au village nord de Al-Daih. Les prévenus, cependant, toujours rejeté son implication dans les accusations portées contre lui.

La mère d'Abbas al-Sami lui a rendu visite samedi en prison et a déclaré aux médias la mauvaise situation de ma dernière vu son fils, qui a appelé dans sa volonté au peuple bahreïni à faire tout son possible pour réaliser leurs droits et leurs libertés avant le régime Manama.

En outre, la mère d'Ali al-Singace Abdulshahid dit -après voir son fils pour la dernière fois en prison Yau dans le sud de la capitale - que Ali n'a jamais été interrogé par la mort de l'agent Emirati lors des manifestations populaires 2014.

Observatoire Des droits Humains (HRW, en anglais), un rapport publié jeudi à fustiger le régime d'Al Khalifa par l'augmentation des mesures répressives contre les militants bahreïnis.

186
0
0% (نفر 0)
 
نظر شما در مورد این مطلب ؟
 
امتیاز شما به این مطلب ؟
اشتراک گذاری در شبکه های اجتماعی:

latest article

Un Général israélien reconnait les liens entre Daesh et l’entité sioniste
EIIL admet la responsabilité de l'attentat contre la cérémonie chiite en Arabie saoudite
Création de 30 centres coraniques officiels dans la province de Fars en Iran
Allemagne: manif anti-islam à Dresde
Commémoration de l’Arbain s'étend dans toute l'Asie
Yémen: John Kerry appelle Ansarullah à la table de dialogue
Devant l'ambassade saoudienne à Rome condamné l'agression Riad au Yémen
Rejoindre la nouvelle chaîne de nouvelles ABNA24 dans le télégramme
France "déplore vivement" décapitations en Arabie Saoudite
Yémen : comment l'offensive terrestre de Riyad a échoué ?

 
user comment