Français
Friday 18th of September 2020
  70
  0
  0

Ayàtoullàh al Ouzmà Sayed Ali al-Housseini Sîstàni

Sayed Ali al-Housseini Sistàni est né en Rabioul Awwal 1349 AH (1930 A.JC). Il a commencé ses études à Mashhad (Iran), où il suivait la formation de Ba
Ayàtoullàh al Ouzmà Sayed Ali al-Housseini Sîstàni

Sayed Ali al-Housseini Sistàni est né en Rabioul Awwal 1349 AH (1930 A.JC). Il a commencé ses études à Mashhad (Iran), où il suivait la formation de Bah-çel Kharij. En 1368 AH, il partit à Qoume pour approfondir ses études sous la direction du Grand Ayàtoullàh Sayed Houssein al-Bouroujardi, en ce temps il n'avait que 19 ans.

En 1371 AH Sayed Sistàni est arrivé à Nadjaf (Iraq). Il a suivi des études très poussées dans le cercle des Erudits de valeurs tels que Ayàtoullàh al-Haqime, Sheikh Houssein al-Hilli et Ayàtoullàh Al Ouzmà Sayed Aboul Qàçime al-Khoey. Il a participé pendant 10 ans, régulièrement aux cours de jurisprudence et des fondements de jurisprudence dispensés par Ayàtoullàh Aboul Qàçime al-Khoey. Il était parmi les plus brillants et les mieux qualifiés ayant le plus de connaissance parmi les anciens étudiants de Ayàtoullàh al-Khoey.

En 1381 AH Sayed Sistàni se consacra aux recherches, 3 ans plus tard il a commencé à dispenser des cours.

Sayed Aboul Qàçime al-Khoey et Sheikh Houssein al-Hilli ont cértifié à Sayed Sistàni la capacité de faire l'Idjtihad alors qu'il n'avait que 31 ans.

Sayed Sistàni a écrit de nombreux livres sur la jurisprudence, sur les fondement (oussoul), magistrature et les transactions, 12 traités sur certains actes d'adorations et des transactions en plus d'autres manuscrits et manuels.

Quand Ayàtoullàh Sayed Aboul Qàçime al-Khoey est décédé (ou assassiné ?), Sayed Sistàni était parmi les 6 personnes autorisés à accomplir le ghoussl-é-mayyit et à prendre part aux cérémonies funèbres.

Quand Ayàtoullàh Al Ouzmà Goulpayghànî est décédé en Jamàdioul Akhar en 1414 AH (décembre 1993 A.JC), parmi les Grands Erudits qui ont approuvés le Mardjà'yat ('Aalame) de Ayàtoullàh Sayed Sistàni il y avait:

-Ayàtoullàh Sayed Ali Béhishti (Nadjaf)

-Ayàtoullàh Sheikh Mourtouzà Bouroujardi (Nadjaf)

-Ayàtoullàh Sayed Razi Shiràzi (Téhéran)

-Ayàtoullàh Sayed Khiz Ali (Téhéran)

-Houdjatoul Islàm Sheikh Mehdi al-Asafi (Qoume)

-Ayàtoullàh Sayed Mohammad Houssein Fazloullàh (Lebanon)

-Ayàtoullàh Sayed Moutouzà Askari (Syria)

-Houdjatoul Islàm Sayed Abdoullàh Ghourayfi (Syria)

-Houdjatoul Islàm Sayed Mohammad Bàqir al-Haqime (Téhéran)

-Houdjatoul Islàm Sayed Ali Nassir (Arabie Saoudite)

Qu'Allàh (swt) protège touts nos Erudits et leurs accorde longue vie avec bonne santé pour le bénéfice de la communauté Shià et de l'Islàm.

Traduction de son Tawzihoul Massà'él

Pour ceux qui souhaitent contacter Sayed Sistàni, son adresse est la suivante:

Ayàtoullàh Al Ouzmà Sayed Ali al-Housseini Sistàni,
Share'al Rassoul, Nadjaf, Iraq.


source : alhassanain
  70
  0
  0
امتیاز شما به این مطلب ؟

latest article

Le menu unique à la cantine de Saint Seurin passe mal
La science de l’Ethique
Pourquoi faut-il prononcer la formule "je cherche protection auprès de Dieu contre Satanle ...
Des tirs à balles réelles contre une mosquée de Carpentras
Comparaison
Plus d'articles La Femme dans le Hadith
Quatrième leçon manifestation d’Allah dans la nature
Ahadith Sur Le Mois De Ramadhan
Une Américaine, doctorante en sciences politiques, décide de se dévoiler pour sa propre ...
L'aspect social dans l'adoration:

 
user comment