Français
Tuesday 24th of May 2022
1628
0
نفر 0

Les prisonniers d’opinion en Arabie Saoudite: détentions arbitraires

Dans la liste ci-dessous, les noms des principaux prisonniers d'opinion et les conditions injustes dans lesquelles ils ont été placés derrière les barreaux.
Les prisonniers d’opinion en Arabie Saoudite: détentions arbitraires

Dans la liste ci-dessous, les noms des principaux prisonniers d'opinion et les conditions injustes dans lesquelles ils ont été placés derrière les barreaux.

17/03/2004

Les autorités sécuritaires saoudiennes ont emprisonné le journaliste saoudien Abdel Rahmane Lahem,  pour avoir condamné l’arrestation de 12 réformistes saoudiens, dans une interview à la chaine de télévision qatarie al-Jazeera. De plus, 900 imams et prédicateurs ont été démis de leurs fonctions pour « négligence ».

19/09/2004

Une cour à Riyad a condamné à cinq ans de prison l’académicien islamique Saïd ben Zoheir pour « incitation à la division et à la désobéissance au gouverneur ».

15/05/2005

La cour suprême dans la capitale saoudienne a condamné dr. Matrouk el-Faleh, le littéraire Abdallah al-Hamed, et le poète Ali Damini, à des peines variant entre six et neuf ans, pour « incitation à la division, désobéissance au gouverneur, et publication de communiqués publics destinés à l’intérieur et à l’extérieur du pays ».   

02/02/2007

Les autorités saoudiennes ont arrêté le juge Souleimane Rachoudi, fervent défenseur des droits de l’homme, et huit autres militants des droits civils à Jeddah, sur fonds de leur action visant au changement politique pacifique et au renforcement des droits de l’homme dans le pays.  

08/03/2008

Les deux réformistes saoudiens Abdallah Hamed et son frère Issa el-Hamed ont été placés derrière les barreaux au nord de Riyad pour avoir « incité les femmes à manifester ».

15/07/2015

Le ministère saoudien de l’intérieur a imposé une interdiction de voyage pendant dix ans sur le défenseur des droits de l’homme cheikh Mekhlef Chommari, écrivain et éminent défenseur des droits de l’homme. Celui-ci fut accusé de réclamer des réformes démocratiques. Il était auparavant incarcéré pendant 21 mois pour « nuisance aux autres », et fut libéré sous caution le 24/02/2012.  

28/02/2011

Cheikh Toufic al-Amer a été mis en tôle pour avoir revendiqué une monarchie constitutionnelle. Il est resté placé en isolement pendant huit jours à Dammam, et libéré suite à des manifestations populaires à Qatif et Ehsaa. Il a été une nouvelle fois détenu le 03/08/2011 à sa sortie de la mosquée, et est toujours incarcéré. Il doit purger une peine de huit ans, suivie d’une interdiction de voyage pendant dix ans, et d’une interdiction de délivrer des sermons.

17/03/2011

Les autorités saoudiennes ont arrêté le professeur Fadel Ali Abdallah Souleimane. Il a été violemment battu pour avoir pris part aux manifestations du 4, 11 et 17 mars 2011 à Ehsaa. Il est toujours en détention.

12/09/2011

L’avocat saoudien Walid AboulKheir a révélé plusieurs chefs d’accusation à son encontre : atteinte au système judiciaire, communication avec des parties extérieures, et réclamation d’une monarchie constitutionnelle. Celui-ci avait signé février dernier deux pétitions réclamant des réformes politiques en Arabie Saoudite.


12/02/2012

Le ministre saoudien de la culture et de l’information Abdel Aziz Khoja a émis un décret stipulant l’interdiction au blogueur Hamza Kacheghari  de toute sorte de publication, et sa traduction devant la justice pour des tweets « offensantes au prophète », selon lui.

21/02/2012

Les autorités saoudiennes ont arrêté l’activiste Ali Nimr le 14 février 2012. Il avait alors moins de 17 ans. Il a été condamné à la peine capitale en mai 2014. On lui a refusé un recours, et le verdict a été confirmé en septembre 2015.

22/02/2012

Les autorités saoudiennes ont arrêté le poète et le photographe Habib Maatik sur fond de « supervision du site Fajr Thaqafa ». il a été libéré le 04/08/2014.

12/03/2012

Des activistes ont entamé une grève de la faim pendant deux jours pour protester contre l’arrestation de l’activiste Mohammad Bajadi, qui mène à son tour une grève de la faim en prison.

11/04/2012

La cour pénale saoudienne a condamné à cinq ans de prison, suivie d’une interdiction de voyage de 5 ans, contre le prédicateur académique Youssef al-Ahmad pour incitation de l’opinion publique à la désobéissance au gouverneur.

08/07/2012      

Les autorités saoudiennes ont déclaré l’arrestation de l’éminent dignitaire de l’opposition Nimr Nimr, accusé de « désobéissance au gouverneur, provocation d’une division confessionnelle, port d’armes contre les forces de sécurité et soutien à la rébellion à Bahrein ».

24/09/2012

Des militants de droits de l’homme ont rapporté que les forces sécuritaires ont arrêté des dizaines de personnes, pour  avoir protesté contre la détention de leurs proches dans la prison de Tarfiyeh (à al-Qassim), et réclamé leur élargissement.

29/07/2013

La cour pénale à Jeddah a condamné à 7 ans de prison, et 600 flagellations, le blogueur et activiste politique saoudien Raëf Badawi. La charge faite sur son apostasie n’a pas été maintenue faute de preuves. De plus, la cour a ordonné la suspension du site « le réseau libéral saoudien », institué par Badawi. Celui-ci est en détention depuis juin 2012.

15/12/2013

Une cour saoudienne a condamné à 4 ans de prison et 300 flagellations contre l’activiste Omar Saïd pour sa revendication d’une monarchie constitutionnelle.

17/12/2013

L’organisation Human Rights Watch (HRW) a publié un rapport sous le titre “activistes du royaume saoudien », qui raconte les efforts des activistes éminents dans le domaine des droits sociaux et politiques, et leur lutte contre les tentatives du gouvernement de réprimer ces droits.

Selon HRW, l’Arabie Saoudite « ne possède pas une loi écrite sur les sanctions, ce qui permet à la justice saoudienne d’émettre des verdicts à la base d’interprétations propres du Coran et de la Sunna ».

20/02/2014

Traduction devant la justice légale de l’auteure Souad Chommari, pour avoir posté sur Twitter : « Dire que l’extension de la barbe est une forme d’opposition aux mécréants d’aujourd’hui et du passé relève de la stupidité ». Ses propos ont été considérés comme une offense au prophète, et elle a reçu des menaces de mort.

17/04/2014

L’activiste Fadel alManassef a été condamné à 15 ans de prison suivie d’une interdiction de voyage pendant 15 ans également pour participation aux manifestations et publication de photos de ces rassemblements sur la toile, et de l’atteinte au gouvernement du royaume.

04/07/2014

Une cour saoudienne a condamné l’activiste Raëf Badawi à dix ans de prison, 1000 flagellations, et au versement d’une caution d’un million de rials pour avoir institué le « réseau libéral libre » sur la toile.

03/12/2014

L’activiste saoudienne Samar Badawi a été interdite de voyage pour participation aux réunions de la 27ème session du conseil des droits de l’homme à Genève et revendication de la libération de son mari Walid AboulKheir et son frère Raëf Badawi.

07/06/215

La cour suprême saoudienne a condamné à dix ans de prison et mille flagellations contre le blogueur saoudien Raëf Badawi, pour atteinte à l’Islam.

10/08/2015

L’organisation HRW a rapporté que les autorités saoudiennes ont arrêté l’écrivain Zoheir Kotbi qui a réclamé des réformes politiques dans le pays.

25/10/2015

La cour suprême et la cour d’appel ont confirmé le verdict de la peine capitale contre le dignitaire religieux chiite Nimr Baqer Nimr, accusé de provocation de la division confessionnelle, du port d’armes et de désobéissance au gouverneur.

29/10/2015

Le blogueur saoudien Raëf Badawi, arrêté depuis 2012, a reçu le prix André Sakharov pour la liberté de pensée et des droits de l’homme, accordé par l’Union européenne.

02/01/2016

L’Arabie Saoudite a décapité 47 accusés de terrorisme dont un Egyptien et un Tchadien, suite à un décret royal. Parmi les personnes exécutées figure cheikh Nimr Nimr.


source : tebyan
1628
0
0% (نفر 0)
 
نظر شما در مورد این مطلب ؟
 
امتیاز شما به این مطلب ؟
اشتراک گذاری در شبکه های اجتماعی:
لینک کوتاه

latest article

Sayyed Nasrallah :le sang versé du martyr cheikh Nimr a signé la fin des alSaoud
LES INDIGENTS
Les motifs du mariage du Prophète (s) avec Khadîja (as)
Les péchés selon le Prophète Mohammad
Seizième leçon les caractéristiques des prophètes
La céramique
Le Yamani : qui est ce personnage?
La Preuve De La Prophétie
Sheikh - out - tâ’ifa
La couverture islamophobe d’un magazine polonais décroche la palme de l’abjection

 
user comment