Français
Tuesday 29th of September 2020
  1902
  0
  0

Coran-français.com : de la révélation du Coran à ses traductions

: Parmi ses 6 000 versets, il existe des versets abrogés (Mansukh) et abrogeants (Nasikh). A la mort du prophète, le Coran était complet, mais éparpillé sur différents supports tels que la pierre, la feuille de palmier, le cuivre, l’os de bête
Coran-français.com : de la révélation du Coran à ses traductions

Parmi ses 6 000 versets, il existe des versets abrogés (Mansukh) et abrogeants (Nasikh). A la mort du prophète, le Coran était complet, mais éparpillé sur différents supports tels que la pierre, la feuille de palmier, le cuivre, l’os de bête mort, la peau séché…

Sous le premier Calife de l’Islam Abu Bakr (que Dieu l’agréé), le Coran fut concentré en un seul et même texte, sur un seul et même support par une équipe dirigée par Zayd ibn Thâbit, compagnons, scribe et l’un de ceux qui avaient mémorisé le Coran en entier. Sous le troisième Calife Othmane (que Dieu l’agréé), la version du Coran fut unifiée, les exemplaires des compagnons présentant des différences de prononciations ou de lecture furent détruits pour unifier la communauté musulmane au delà des frontières.

L’on sait d’autre part que plus de 80% des versets représenteraient des faits historiques. Et l’on sait aussi que la langue arabe est si riche, si plurielle, que les traductions ne peuvent suffire à son étude. Certains mouvements conservateurs se servent ainsi de tous ces éléments pour justifier le fait que le Coran ne peut dans l’absolu être traduit.

Les traductions, une approche malgré tout nécessaire

Les traductions ont cependant toujours joué un rôle, pour permettre aux non arabophones une première lecture du Livre Saint. C’est ainsi que d’après l’histoire, la Fatiha, première sourate du Coran récitée dans chacune des prières du musulman, aurait été traduite à l’époque du Prophète (Paix et Bénédiction de Dieu sur lui) par Salman le Perse afin de permettre à son peuple de prier. En 956 la traduction du Coran en Perse fut achevée.

Certains versets parlant de Jésus et de Marie furent également traduit à l’époque du prophète en éthiopien classique (langue guèze) pour permettre un dialogue interreligieux entre l’ambassadeur des musulmans et le Negus, souverain chrétien d’Ethiopie.

La première traduction latine de l’abbé de Cluny Pierre le Vénérable, célèbre polémiste, fut dirigée quant à elle dans le but de démontrer la soit disant imposture de l’Islam, avec l’aide de Robertus Retenensis. Malheureusement, cette traduction achevée en 1143 servit à de nombreuses autres traductions, très peu fiables donc, et à de nombreux textes en Europe.

La plus ancienne traduction en français daterait de 1647, et serait l’œuvre du consul de France à Alexandrie, André du Ryer. Muhammad Hamidullah, érudit d’origine indienne qui vécut en France de 1948 à 1996, fut le premier musulman à proposer une traduction française du Coran, suivi par Cheikh Si Hamza Boubakeur, Sadok Mazigh, le Dr Salah Ed-Dine Kechrid et Cheikh Boureima Abdou Daouda. La traduction la plus diffusée cependant est celle de Denise Masson (Gallimard, 1967), traduction laïque mais ayant malgré tout reçu l’approbation de plusieurs autorités islamiques, dont la mosquée du Caire.

Coran-français.com, un concept simple et utile

Tout ceci pour introduire la promotion d’un site très intéressant, et sur lequel son fondateur a travaillé des années durant. Un site permettant une première approche du Coran pour les non arabophones, plus précisément de l’essai de traduction de Muhammad Hamidullah. Ce site permet aux francophones de lire, d’écouter, et de télécharger le Corandans son intégralité.


>> Coran-français.com <<

« Faciliter cet accès fait partie de l’oeuvre que nous nous appliquons de réaliser dans le but de démocratiser cet ouverture vers le Livre Saint au plus grand nombre. »

En cliquant sur chaque verset, le lecteur a la possibilité de lire le Coran en français et d’apprendre le verset en arabe littéraire grâce à la phonétique juste en dessous. Un moteur de recherche par mots clés est également disponible sur Coran-francais.com afin de chercher un verset ou une sourate. L’internaute a également la possibilité de télécharger le Coran en français afin de le consulter hors ligne. « Coran-francais.com est, selon Google France, le second site pour étudier le Coran en français.«

Le fondateur nous confit : « l’année 2016 sera riche en nouveautés incha’Allah, et je recherche toujours de nouvelles idées. Si les lecteurs d’Oumzaza.fr le souhaitent, ils peuvent participer à rendre plus pratique encore Coran-francais.com, pour tous :)« .


source : abna24
  1902
  0
  0
امتیاز شما به این مطلب ؟

latest article

Du`a al-Ahd (pacte)
LE CORAN ET LA SCIENCE
Le plus ancien Coran de la mosquée Al Aqsa date du 3e siècle de l’hégire
Il y a de cela 20 ans j’ai acheté une maison en France avec un crédit prit à la banque. Si je ...
Imàm Houssein ibné 'Ali, Le maître des Martyrs
L’Imam al-Qazem Avec Haroun Qui Voulait Le Tuer
La mise en accusation du Prophète
Fatima est Fatima de Dr Ali Shariati
L'assemblé mondial d'Ahl al- Bayt (PSE) a republié une déclaration sur décision injuste Cour ...
Code pratique de l’unité islamique

 
user comment