Français
Tuesday 26th of January 2021
1826
0
نفر 0
0% این مطلب را پسندیده اند

Le grand imam d'Al-Azhar trouve "injuste" d'associer islam et terrorisme

Le cheikh Ahmed Al-Tayeb s'est exprimé ce samedi, au lendemain de la prise d'otages dans un hôtel de Bamako qui a fait 21 morts et une semaine après les attentats de Paris, Il a estimé "injuste" d'attribuer à l'islam les "les crimes d'explosion et de destruction (...) simplement parce que ceux qui les commettent lancent Allah Akbar".
Le grand imam d'Al-Azhar trouve "injuste" d'associer islam et terrorisme

Le cheikh Ahmed Al-Tayeb s'est exprimé ce samedi, au lendemain de la prise d'otages dans un hôtel de Bamako qui a fait 21 morts et une semaine après les attentats de Paris, Il a estimé "injuste" d'attribuer à l'islam les "les crimes d'explosion et de destruction (...) simplement parce que ceux qui les commettent lancent Allah Akbar".

"Le terrorisme n'a pas de religion", a-t-il insisté dans son allocution, rediffusée à la télévision. Il s'agit plutôt, d'une "maladie intellectuelle et psychologique" qui utilise la religion comme devanture. Le cheikh d'Al-Azhar a appelé "à faire la distinction entre l'islam, ses principes, sa culture et sa civilisation, et une petite minorité qui ne représente rien par rapport à l'ensemble des musulmans pacifiques".

L'allocution était prononcée à l'ouverture d'une réunion du "Conseil des sages musulmans", une institution regroupant des dignitaires musulmans venus de divers pays, dont l'Égypte, les Émirats arabes unis et la Somalie.

A cette occasion, le cheikh d'Al-Azhar a aussi dit que ceux qui commettent des actes anti-islam sont eux aussi des "terroristes" et que leurs actes attisent l'islamisme.

"À ceux qui ont brûlé le Coran et les lieux de culte (musulmans) en Occident, qu'ils sachent que ces actes sont également du terrorisme (...) qui nourrit l'idéologie terroriste dont nous souffrons", a-t-il lancé. "Ne répondez pas au terrorisme par un terrorisme similaire."

Basée au Caire, Al-Azhar condamne régulièrement les attaques de l'État islamique (EI). L'imam avait éstimé, le 4 février que les membres du groupe djihadiste devaient être tués et crucifiés.


source : abna24
1826
0
0% ( نفر 0 )
 
نظر شما در مورد این مطلب ؟
 
امتیاز شما به این مطلب ؟
اشتراک گذاری در شبکه های اجتماعی:

latest article

Les miracles des Prophètes de la tribu d’Israël
Les actes de piete du mois de thul- Hajjah
Mosquées britanniques ouvrent leurs portes pour réduire l'islamophobie
Les principaux exportateurs de viande Halal ne sont pas musulmans…
La considération
La dot et L'entretien
L'aspect social dans l'adoration:
Mobile coranique bébé
Bahreïn : le bras de fer entre régime et manifestants se poursuivent
Les effets spirituels et pratiques de la croyance religieuse

 
user comment