Français
Wednesday 16th of June 2021
215
0
نفر 0
0% این مطلب را پسندیده اند

Etiquetage des produits issus des colonies: "Israël" menace l’UE de rétorsion

La décision, reportée à plusieurs reprises et à laquelle s'oppose vivement « Israël », a été adoptée lors d'une réunion du collège des commissaires européens à Bruxelles. "Israël" a aussitôt fustigé l'annonce de la Commission européenne et convoqué le représentant de l'UE en "Israël".
Etiquetage des produits issus des colonies: "Israël" menace l’UE de rétorsion

La décision, reportée à plusieurs reprises et à laquelle s'oppose vivement « Israël », a été adoptée lors d'une réunion du collège des commissaires européens à Bruxelles.

"Israël" a aussitôt fustigé l'annonce de la Commission européenne et convoqué le représentant de l'UE en "Israël".

L'entité sioniste a averti mardi l'UE que sa décision d'étiqueter les produits issus des colonies en Cisjordanie occupée aurait des «répercussions».

«Demain (mercredi) probablement les directives seront publiées. Franchement, c'est très décevant, c'est inacceptable et cela ne sera pas pris à la légère en Israël. Cela aura des répercussions», a déclaré à des journalistes le chef de la mission israélienne auprès de l'Union européenne à Bruxelles, David Walzer.

La Commission européenne est censée délivrer depuis plusieurs mois des directives aux 28 États membres de l'UE prévoyant l'étiquetage des produits en provenance des colonies israéliennes implantées dans les territoires occupés en Cisjordanie, à Jérusalem-Est et au plateau du Golan, toutes illégales au regard du droit international.

La Commission, qui considère qu'il s'agit d'une mesure «technique» visant à informer les consommateurs européens et non d'une décision de politique étrangère, se refuse à en dévoiler la date.

Les produits visés représentent «2% à 3%» des exportations israéliennes vers l'UE, a précisé l'ambassadeur israélien, évaluant leur valeur à 200 millions de dollars chaque année.

En dépit de son impact commercial, le gouvernement de Benjamin Netanyahou craint que la mesure européenne n'«encourage» le mouvement international BDS (Boycott, Désinvestissement, Sanctions) à l'encontre d'Israël, qui monte en puissance.

Les exportations israéliennes vers l’Europe en baisse

Entre-temps, les exportations israéliennes vers l’Europe ont considérablement baissé.

Le site d’information « la voix de la mosquée d’Al-Aqsa » citant le centre des statistiques d’ « Israël » a rapporté que les exportations israéliennes vers les pays de l’Union européenne, aux neuf premiers mois de 2015, avaient baissé de 2.6% par rapport à la même période en 2014.

Les pays de l’UE sont parmi les plus grands importateurs des produits israéliens.

Le centre des statistiques d’ « Israël » a annoncé dans un rapport que depuis début 2015 jusqu’à la fin du mois de septembre, Tel-Aviv avait exporté des marchandises d’un montant de 10 milliards et 481 millions de dollars, vers les pays de l’Union européenne, tandis que ses exportations, pour la période similaire en 2014, étaient estimées à 10 milliards et 755 millions de dollars.

La baisse des exportations de produits israéliens vers l’Europe est due au boycott des produits venus des colonies israéliennes.

Des sénateurs US aux Européens: n'étiquetez pas les produits israéliens

Par ailleurs, une trentaine de sénateurs américains a envoyé mercredi dernier un message à l'Union européenne exprimant son inquiétude quant au projet d'étiquetage, a rapporté mardi le journal israélien Ynet, cité par i24.

Cette lettre, signée à la fois par des élus démocrates et républicains, décrit « Israël » comme "un allié clé et la seule vraie démocratie au Moyen-Orient".

La dépêche, adressée au chef de la diplomatie de l'Union européenne, Federica Mogherini, fait suite au vote européen de septembre ayant abouti à une décision en faveur du projet d'étiquetage des produits israéliens.

Les sénateurs ont également laissé entendre que l'initiative risque de compliquer la progression des négociations entre les Etats-Unis et l'Union européenne (UE) concernant une annulation mutuelle des taxes douanières, que l'UE a longtemps essayé de promouvoir.

Ils ont aussi fait référence à la loi votée cette année par le Congrès américain pour décourager les initiatives européennes visant le boycott et les sanctions envers « Israël ».

Des délégations parlementaires américaines se sont rendues en Europe cette semaine afin de lutter contre l'initiative d'étiquetage.


source : abna24
215
0
0% (نفر 0)
 
نظر شما در مورد این مطلب ؟
 
امتیاز شما به این مطلب ؟
اشتراک گذاری در شبکه های اجتماعی:

latest article

DE L’OCCUPATION
Discours du prophète Mohamed (P) sur le Mois béni de Ramadan
Une démonstration de pro boycott interdite en France en Israël
Quel est le but de la création de l’homme?
Hadith des plus grands Livres Sahih sunites
Alî ibn abî tâlib, Le quatrieme calife
Le complot en vue d’assassiner le Masîh et le mythe de la croix
Aux origines du chiisme
Les opinions d'une femme psychologue.
Le sens des responsabilités

 
user comment