Français
Saturday 16th of January 2021
2087
0
0%

" Aucune menace ne peut arrêter la capacité de défense de l'Iran "

Agence de Nouvelles d'Ahlul Bait (ABNA) : « L'Iran ne finira pas de ses capacités militaires par des menaces » dit Shamkhani samedi en marge de la réunion préliminaire de la Conférence de sécurité Munich (MSC), qui s'est tenue à Téhéran, la capitale iranienne. Se référant aux déclarations par les autorités américaines sur le dernier essai de m
" Aucune menace ne peut arrêter la capacité de défense de l'Iran "

Agence de Nouvelles d'Ahlul Bait (ABNA) : « L'Iran ne finira pas de ses capacités militaires par des menaces » dit Shamkhani samedi en marge de la réunion préliminaire de la Conférence de sécurité Munich (MSC), qui s'est tenue à Téhéran, la capitale iranienne.

Se référant aux déclarations par les autorités américaines sur le dernier essai de missile balistique à longue portée « Emad », au niveau national, le responsable iranien a ajouté que ce ne test pas de violation de la résolution 2231 du Conseil de sécurité des Nations Unies (CSNU).

Ambassadeur américain l'Organisation des Nations Unies (ONU), Samantha Power, Il a été signalé vendredi qu'il pressera le Conseil de sécurité de l'entité internationale qui réagit à la preuve récente de ce missile balistique iranien.

Après qualifiées de « propagande » les déclarations par les autorités américaines, Shamkhani a déclaré que l'essai de missile balistique est également une violation du Plan global d'action commune (JCPOA, pour son sigle en anglais).

Dans une autre partie de leurs créances, le haut fonctionnaire iranien a déclaré qu'aujourd'hui le Moyen-Orient connaît une série de défis, y compris l'agression saoudienne sur l'Yémen et l'extension du phénomène sombre du terrorisme en Syrie et en Irak.

Il a également rappelé que le développement régional nécessite la stabilité et la sécurité du pays dans la région et à cet égard, la République islamique d'Iran est prête à faire tout son possible pour régler les crises régionales.

Crise en Syrie, Irak et Yémen

En Syrie, la violence générée par les groupes terroristes soutenus par l'étranger a causé la mort de plus de 250 000 personnes et laissé quelque 11 millions déplacées.

Sur le territoire iraquien est devenu le théâtre de violences après le groupe terroriste EIIL (Daesh, en arabe), avec des milliers de membres, régional, européen et nord-américain, infiltrer en juin 2014, en Irak et de commettre toutes sortes de crimes contre l'humanité, y compris des exécutions sommaires et des enlèvements de massives.

Depuis le début de la campagne militaire de Riad au Yémen, jusqu'à présent, selon les chiffres annoncés par la coalition civile du Yémen, au moins 6090 yéménites-y compris 1698-enfants et femmes-1038, ils ont perdu la vie à la suite de l'agression saoudienne, et environ 13.552 ont été blessés.


source : abna24
2087
0
0%
 
نظر شما در مورد این مطلب ؟
 
امتیاز شما به این مطلب ؟

latest article

Les forces de sécurité des Al-e-Saoud attaquent les maisons des chiites
Réunion préparatoire de Moscou/Syrie:les opposants présents, la coalition absent
Le Directeur général de l’ISESCO donne une Conférence au Caire
L’indépendance des pays islamiques est la stratégie primaire de la RII
Ségolène Royal critique le refus des banques françaises de venir en Iran
Rassemblements Achoura débuter en divers endroits du Nigeria
Une page du Saint Coran vendue 68000 $ aux enchères
Canada: ouverture d’une salle de prière et d’une aumônerie musulmane à l’Université de ...
Charlie Hebdo:Les terroristes changent de voiture devant un local pro-israélien
Egypte: élaboration de la plus grande encyclopédie sur les Nobles vertus morales

 
user comment