Français
Saturday 8th of August 2020
  1371
  0
  0

l'Imam al-Husayn (p) et le Jour d'Achoura

l'Imam al-Husayn (p) et le Jour d'Achoura

Ya Aba Abdillah

L'Imam Ali (que la paix soit sur lui) a rapporté cette histoire ; un jour, en entrant chez le Messager de Dieu (Prière et paix sur lui), j'ai vu que ses yeux débordaient de larmes. Je lui ai demandé :

-Qu'est-ce qui vous fait pleurer, ô ! Messager de Dieu ?
-L'ange Jibrail vient de me quitter répond-il, il m'a informé que Houssayn serait tué prés de l'Euphrate ...

Veut-tu sentir la terre ou il sera tué ?
Il tendit la main, ramassa une poignée de terre et me la donna. Alors, je n'ai pu empêcher mes larmes de couler... » (Rapporté par Ahmed Ibn Hanbal).

L'imam al-Houssayn et le Jour D'achoura

Pour certains, le jour d'Achoura (10 Muharram) est un jour de jeûne et de fête. Pour d'autres, c'est un jour de deuil et de douleur. Pour les premiers, ce jour de fête a pour origine une fête juive qui célèbre la sortie d'Egypte du Prophète Moussa (paix sur lui) et les fils d'Israël, à l'époque préislamique, Quraish jeûnait ce jour. Selon certains hadiths, le Prophète Mohamed (P) aurait perpétué cette tradition. Pourtant, le Prophète ne nous a-t-il pas ordonné de nous distinguer des juifs ?

Les seconds, ceux pour qui c'est un jour de deuil, se rappellent en ce jour, le martyr du petit-fils du Prophète, tué en compagnie de sa sainte famille et de ses compagnons par les soldats du pouvoir en place yazid fils de Muawiyah, le tyran omeyyade.

Cet événement tragique, qui a eu des conséquences importantes pour l'évolution et la construction sociale et politique de la Umma, n'a cessé de peser sur la conscience de cette nation. Mais la dynastie tyrannique et sanguinaire des omeyyades et ses apologistes ont tout fait pour nous rendre amnésiques.

Les rapporteurs et compilateurs de hadiths, à la solde des princes et des rois, ont tout fait pour que l'on oublie, et qui est plus l'on ignore cette tragédie.

A la mémoire, et en l'honneur, de l'Imam Al Houssayn (que la paix soit sur lui), nous sommes heureux de vous présenter cette modeste page qui, nous l'espérons, contribuera à informer les musulmans soucieux de vérité historique et désireux de comprendre les maux qui affectent le monde musulman.

Qui est l'Imam Al Houssayn (as) ?

Al Houssayn (as) est le fils du prince des croyants l'Imam Ali fils d'Abu-Talib et de Fatima Al Zahra, la fille chérie de notre noble Prophète (Paix et prière sur lui et sa famille).

IL naquit à Médine le 25 Sha'aban de l'an 4 Hégirien. C'est le Prophète lui-même qui lui donna son nom. A son sujet le prophète (saw) a dit :
-« Husayn fait partie de moi et je fais partie de Husayn, Dieu aimera celui qui aura aimé Al Husayn »[1]

-« Celui qui aime Al Husayn m'aura aimé, et celui qui le déteste m'aura détesté »[2]
-« Al-Hassan et Al Husayn sont les deux maîtres de la jeunesse du paradis »[3]

Au sujet du verset de la purification (Tat-hir) : « ô vous, les gens de la maison ! Dieu veut seulement éloigner de vous la souillure et vous purifier totalement ».[4] A Propos de ce verset, le Prophète(saw) a dit qu'il fut révélé au sujet de lui-même, Ali, Fatima, Al Hassan et Al Husayn[5].

Le verset de Mawaddah (affection, amour) : « Dis, je ne vous demande aucun salaire pour cela, si ce n'est votre amour envers les proches », le Prophète (saw), lorsqu'on lui demanda :
-« Qui sont les proches que nous avons obligation d'aimer ? » Répondit : Ali, Fatima et leurs fils.»[6]

Al Husayn (as) est aussi un des Ahlul-bayt (que la paix soit sur eux), au sujet desquels le Prophète (saw) a dit : « Je vous laisse deux charges (al thaqualayn), si vous les suivez, vous ne serez jamais égaré, le Livre d'Allah et les gens de ma maison (Ahlul-bayt). Ils ne se sépareront jamais jusqu'à ce qu'ils me rejoignent prés du Bassin. Faites donc attention à la façon dont vous les traiteriez après moi. »[7]

Qui était Yazid

Yazid est le fils de Muawiyah, fils d'Abou Soufiane, Fils d'Omaya. Omaya était un aristocrate mecquois polythéiste, ennemi acharné du Prophète (saw) et de sa famille. Son fils Abou Soufyan, fut également un farouche ennemi du Prophète et commandait l'armée des polythéistes mecquois contre les musulmans, il se convertit à l'islam, plus par calcul politique que par conviction. Son fils Muawiyah, élevé dans le giron de cette famille hostile au Prophète et à l'islam, se rebella contre l'Imam Ali (as), alors qu'il était calife et lui fit la guerre pour lui prendre le pouvoir.

Après le décès d'Ali (as), Muawiyah continua la guerre contre l'Imam Al Hassan (as) qu'il fit empoisonner, et nomma son fils Yazid comme son successeur, Il instaura ainsi la monarchie.

Le règne de Yazid a duré trois ans. La première année, il fit assassiner Al Husayn et une grande partie de la descendance du Prophète (sa). La deuxième année, il fit attaquer Médine ou ses soldats tuèrent plus de 17.000 personnes et violèrent plus de 1000 femmes, la troisième année, il fit attaquer la Mecque ou ses soldats incendièrent la Kaaba et détruisirent un de ces murs.[8]

L'Imam Al Houssayn (as) a dit à son sujet : « yazid est un libertin qui ne cache pas son libertinage, un ivrogne et un assassin »[9]

Que la paix soit sur lui le jour où il naquit, le jour où il mourra, et le jour où il sera ressuscité vivant !

Notes :

[1] Tirmidhi
[2] Tabari
[3] Tabari
[4] Coran : 33/33
[5] Muslim, Tirmidhi, Ibn-Hanbal, Tabari, Ibn-Kathir et Suyuti.
[6] Muslim, Tirmidhi, Ibn-Hanbal, Tabari, Ibn-Kathir et Suyuti.
[7]Tabari, Tabarani, Ibn Hanbal, Zamakhchari, Al Razi, Ibn Hajar...
[8] Ibn Kathir, Mawdoudi...
[9] Ibn Kathir « istish had al-houssayn »

 


source : www.sibtayn.com
  1371
  0
  0
امتیاز شما به این مطلب ؟

latest article

    Armaguedon
    La Résurrection
    Islam est un régime modéré
    LA BATAILLE DE KHAYBAR
    Ramadhãn, le mois de la patience
    VIOLENCE ET PERSECUTION DES MUSULMANS
    Le prophète Adam (p)
    Les bienfaits de la teinture pour les femmes et hommes
    D'autres Batailles
    La Parole de Ibn Abdul Berr à propos des Premiers Musulmans

 
user comment