Français
Monday 10th of August 2020
  275
  0
  0

Israël : des juives « extrémistes » se reconvertissent en masse à l’Islam

Israël : des juives « extrémistes » se reconvertissent en masse à l’Islam

Dans la ville de Kraf Qara, « ville arabe israélienne située à 34 kilomètres au Sud-Est de Haïfa », des missionnaires musulmans appellent les individus de confession juive à se reconvertir à l'Islam.

Parmi ces juifs, des femmes israéliennes, issues de familles extrémistes, ont ouvert les yeux sur la Vérité, par l'Infinie Miséricorde d'Allah. Retour sur des histoires aussi touchantes que surprenantes macha Allah.
Des missionnaires musulmans à la rencontre des juifs

Nous entendons principalement parler des missionnaires évangélistes, envoyés dans différents pays pour appeler au christianisme. Les plus connus d'entre eux sont les Témoins de Jéhovah. Cependant, il existe également des missionnaires que l'on évoque moins : les missionnaires musulmans qui propagent le message de l'Islam et appellent à la religion de la droiture et de la Vérité.

Parmi ceux-ci, le groupe « Dar Al Islam », signifiant « Maison de l'Islam » diffuse le message de l'Islam. C'est en Israël notamment, dans la ville de Kraf Qara que ces musulmans distribuent des livres en hébreu et appellent les juifs à embrasser l'Islam. La plupart des habitants de cette ville sont musulmans mais une partie demeure de confession juive.

C'est ainsi que ce groupe de missionnaires s'est fixé pour objectif d'appeler à l'Islam le plus grand nombre d'individus juifs. Cet appel à l'Islam a porté ses fruits, particulièrement avec les femmes de confession juive, qui ont embrassé en masse la religion d'Allah et de Son Messager (‘alayhi salat wa salam).
Du judaïsme extrémiste à l'Islam

Originaire d'Israël, une femme de confession juive a émigré dans le Caucase. Alors qu'elle revenait dans son pays natal pour une visite familiale, la femme a rencontré les missionnaires musulmans qui lui ont offert un livre intitulé « Le chemin du bonheur ». Peu de temps après, elle fut atteinte d'une maladie grave l'obligeant à rester alitée. C'est à ce moment qu'elle se plongea dans la lecture de ce livre et qu'elle découvrit un attachement à l'Islam, religion pour laquelle elle n'avait aucun intérêt jusqu'à ce jour.

La femme contacta alors le groupe de missionnaires « Dar Al Islam » afin de leur faire part de son enthousiasme pour l'Islam. Elle poursuivit alors ses propres recherches sur l'Islam durant six mois. Tout au long de ces explorations, sa volonté d'en savoir plus sur cette religion augmentait et son désir d'embrasser l'Islam ne cessait de croître. C'est ainsi qu'à l'issu de ces recherches, la femme de confession juive se rendit à la mosquée Al Aqsa à Jérusalem, dans laquelle elle prononça son attestation de foi et se renomma Aisha, par amour et par respect envers l'épouse du Prophète (‘alayhi salat wa salam) et la mère des croyants (qu'Allah soit satisfait d'elle). Allahou akbar !

Aisha de son nouveau prénom, a préféré cacher cette reconversion à ses parents pendant de longs mois. Elle était persuadée que ceux-ci ne comprendraient pas car elle était issue d'une famille « extrémiste ». Cette histoire est d'autant plus surprenante que suite à sa reconversion, ses cinq filles se sont également reconverties à l'Islam. Comme toute maman souhaitant le bien de ses enfants, elle fit da'wa à sa progéniture qui suivit le même chemin qu'elle. Allahou akbar !

Une amie de Aisha, étant Croate d'origine israélienne et de confession juive, a également fini par embrasser l'Islam. Elle affirme que sa reconversion est due au fait que « le chemin de l'Islam traite bien les femmes et la vie de famille » mais elle s'est intéressée à l'Islam aussi et surtout suite aux discours élogieux sur l'Islam et aux expériences positives de ses amies juives reconverties à l'Islam.

Ainsi, comme Aisha, ses filles et son amie, les reconversions à l'Islam de juives se font de plus en plus nombreuses en Israël. La presse israélienne se dit même surprise, suspicieuse et inquiète par un tel accroissement des reconversions de femmes juives. Il ne fait aucun doute que ces femmes, pour la plupart oppressées dans leur famille, trouvent en l'Islam un apaisement du cœur et une tranquillité de l'âme.

Bien que ces reconversions soient surprenantes, comme le dit notre Seigneur, {c'est ainsi qu'Allah égare qui Il veut et guide qui Il veut} (Sourate 74 : Verset 31).

 


source : www.ajib.fr
  275
  0
  0
امتیاز شما به این مطلب ؟

latest article

    que des copies écrites du Saint Coran ; c’est alors que les textes ont été rassemblés dans un ...
    Le Saint Coran
    Les prophètes annoncent l’apparition du juste divin
    Les Bienfaits Du Jeûne
    Que Disent les Non Musulmans a Propos d'Ali
    L'Iran fête l'anniversaire de l'Imam Ali (P) et la Fête des Pères
    40 Ahadith Sur Le Mois De Ramadhan
    Le plus ancien Coran de la mosquée Al Aqsa date du 3e siècle de l’hégire
    Y a-t-il une vie après la mort ? Voyage d'un neurochirurgien dans l'après-vie
    La réunion de la Sakiffah

 
user comment