Français
Tuesday 11th of August 2020
  12
  0
  0

La phobie du terrorisme est un moyen pour le gouvernement américain de tromper l'opinion publique

La phobie du terrorisme est un moyen pour le gouvernement américain de tromper l'opinion publique

 

 Les Américains ont accepté les actions illégales de Bush à cause de leur crainte du terrorisme. Il faudrait leur demander pourquoi les législateurs se sont donné la peine d'élaborer une constitution si le gouvernement se reconnaît le droit d'agir sans aucun garde fou, au moindre danger d'attaque terroriste.

 

Le gouvernement conservateur de Bush a profité des événements du 11 septembre pour tromper les Américains, développer la phobie du terrorisme et faire en sorte que les Américains acceptent les yeux fermés, sa politique honteuse.

 

Les Américains ont ainsi accepté la politique de Bush et ses enfreintes à la constitution, ses attaques aux libertés individuelle et aux droits de l'homme, et les punitions illégales à l'intérieur du pays. Le gouvernement de Bush a effectué un lavage de cerveau, et sous le prétexte d'une lutte contre le terrorisme, a fait croire aux Américains qu'il était nécessaire, pour préserver la sécurité de leur pays, d'exercer cette politique(illégale).

 

En faisant de la publicité pour sa guerre contre le terrorisme, qui avait priorité sur la constitution, le gouvernement des conservateurs est devenu un véritable danger pour les Etats-Unis, car l'absence de règlement dans le gouvernement de Bush est pire pour le peuple américain, que le danger du terrorisme. Cette négligence des règles de la constitution ne visait qu'à étendre les pouvoirs d'un Président, assoiffé de pouvoir.

 

D'après deux spécialistes de la constitution des Etats-Unis, Theymour Timouti et Jean Heily, Bush a échoué dans sa fonction principale qui est l'application, la protection et la défense de la constitution, et n'a pas réussi sa Présidence. "Les efforts du gouvernement pour étendre son pouvoir et s'octroyer de nouvelles prérogatives, étaient tout à fait illégaux et sans le moindre contrôle de la part du congrès et des tribunaux. La politique de Bush, son bellicisme, ses arrestations, ses idées sur la liberté d'expression et les écoutes téléphoniques, sont une honte pour les Etats-Unis et la constitution.

 

Cette politique dans n'importe quel pays serait à l'origine d'un pessimisme politique et d'un refus de la population de soutenir les politiciens, or dans le cas des américains, cela n'est pas le cas, car ils ont été trompés et s'imaginent que toutes ces entreprises du gouvernement de Bush étaient nécessaires pour la sécurité et la lutte contre le terrorisme. C'est une idée stupide car cela revient à dire que la liberté du peuple américain dépend de la réalisation des objectifs et des intérêts de la maison blanche. A quoi servent les élections si le Président a le droit d'appliquer des politiques personnelles et de négliger la constitution ?

 

Aux Etats-Unis, la constitution définit les limites du pouvoir or dans ce pays, la constitution est sans valeur, l'indifférence du gouvernement de Bush vis-à-vis de la constitution est une insulte aux citoyens américains et un danger plus grand que le terrorisme. Sans constitution, les citoyens américains n'ont aucune différence avec les déportés des camps de l'ancienne Union soviétique. C'est la constitution qui permet d'échapper aux dictatures et à l'oppression, et qui défend les droits des citoyens".

"Les études montrent que le gouvernement américain a consacré près de 385 millions de dollars pour la création de centres de rétention aux Etats-Unis. Ces camps ne serviront pas bien entendu à emprisonner les gens accusés de terrorisme car ils sont envoyés dans des camps à l'étranger pour permettre au gouvernement de les torturer en toute impunité. A qui sont donc destinés ces centres d'emprisonnement aux Etats-Unis ? Les camps de Bush nous rappellent les camps de concentration de l'époque d'Hitler et de Staline, et sa guerre contre le terrorisme, l'incendie du Parlement allemand en 1933, qui fut un prétexte pour Hitler, pour obliger le Président de l'époque à abandonner une partie de ses droits précisés dans la constitution, et à annoncer l'état d'urgence. Les camps de Bush sont là pour fixer l'attention de l'opinion publique sur "le danger du terrorisme qui menace les libertés des citoyens américains", et détourner son attention de la politique honteuse des Etats-Unis.


source : http://iqna.ir
  12
  0
  0
امتیاز شما به این مطلب ؟

latest article

    Armaguedon
    La Résurrection
    Islam est un régime modéré
    LA BATAILLE DE KHAYBAR
    Ramadhãn, le mois de la patience
    VIOLENCE ET PERSECUTION DES MUSULMANS
    Le prophète Adam (p)
    Les bienfaits de la teinture pour les femmes et hommes
    D'autres Batailles
    La Parole de Ibn Abdul Berr à propos des Premiers Musulmans

 
user comment