Français
Tuesday 23rd of July 2019
  80
  0
  0

Quelle est la limite des capacités et du pouvoir de Satan et le Djinns ? A quel point sont-ils à mesure de nuire aux hommes ?

Quelle est la limite des capacités et du pouvoir de Satan et le Djinns ? A quel point sont-ils à mesure de nuire aux hommes ?

Résumé de la réponse

Les termes Satan et djinns figurent dans plusieurs passages du Saint Coran ; Une sourate intitulée «Djinn» y est même révélée. Satan est un nom général qu’on peut attribuer à toute chose nuisible, déviant, rebelle et préjudiciable pour l’homme ou pour toutes autres choses. Par contre, Ibliss est un nom propre, le nom de Satan qui trompa Adam et qui jusqu’à nos jours menace sa descendance. Le terme Djinn signifie littéralement revêtement et dissimulation. Par extension il désigne toute chose crée du feu, il est physique et possède une âme et un corps. C’est une créature qui a des devoirs responsable et qui peut croire ou mécroire… Certains ont la mémoire bourrées de toutes sortes d’imagination, d’illusions et des mythes envoutants sur les démons aux quels tout le monde y croit. Un groupe par contre nie catégoriquement l’existence des démons, au point de considérer certains faits réels comme relevant purement des légendes et des superstitions. A Partir des versets coraniques et des traditions on déduit que les djinns sont des créatures redoutables. Dans la sourate Naml verset 39 par exemple, il est mentionné que le Prophète Souleymane(as) n’a pas nié le pouvoir maléfique des Djinns. Mais il ne faut sa baser sur cela pour penser comme certains que les djinns sont capables de tout. Certains croient même à des événements qui frisent l’idolâtrie. En effet, sans la volonté de Dieu, aucune créature ne peut agir sur quoique ce soit. Ainsi l’influence de Satan et sa capacité à détourner et à mener vers la perdition se limitent dans le cercle de ceux qui désirent s’associer à lui et ses machinations. Satan lui-même a déclaré : « Je n’ai aucun pouvoir sur les serviteurs sincère de Dieu.[i]En plus, le pouvoir de Satan sur l’homme agit jamais été un facteur réductible pour l’autorité et la volonté de l’homme. Car l’abstraction de Satan porte sur des exemples et des illusions qui n’ont aucun effet sur les sincères dotés de perfection mentale. [ii]Se soumettre aux penchants de l’âme prépare le terrain à la pénétration de Satan qui une fois installé prend progressivement le contrôle de la vie de l’homme et le réduit à la perdition et l’anéantissement. Le seul moyen de se prémunir des tentations et des suggestions déviants de Satan consiste à se tourner vers Dieu et se à se soumettre humblement à Lui. Dieu déclare : « Tu n’as aucun pouvoir sur mes serviteurs ».

 

[i] - Sourate Sad, 50:83

[ii] - SOurate Hijr: 42

Réponse détaillée

 Nous procédons tout d’abord à l’étude des concepts de Satan et Djinns, le rapport entre les deux et le domaine d’influence de satan. Satan et djinn : « Shaytân » signifie : l’éloigné, l’exclu. Ce mot apparait au singulier 71 fois et au pluriel(« shayâtîne ») 18 fois dans le saint Coran.

Sens littéral : selon Tabrisi, Raghib, Ibn Athir et les autres, le « Noun » (l’équivalent de la lettre N) de Satan fait partie du radical du mot c’est-à-dire que le mot dérive de (shatana). Il signifie éloigner (s’éloigner, prendre ses distances) Satan signifie donc qui s‘est éloigné du bien [1]selon les versets et les hadiths, on déduit que Satan appartient à l’espèce des djinns. [2] Notons surtout que Satan est un nom commun (nom d’espèce), alors que Ibliss est un nom propre. En d’autres termes, Satan désigne toute autres chose nuisible, déviant, rebelle et préjudiciable à l’homme et aux autres créatures. Ce Satan s’appelle Ibliss.[3] C’est lui qui trompe l’homme et son armée et lui s’activent jusqu’à nos jours à détourner l’homme du droit chemin.

 

LE TERME DJINN

Ce mot figure 22fois dans le Saint Coran et signifie littéralement dissimulation et revêtement. Il est crée du feu[4] ou composé de feu. Au sens coranique du terme le djinn est une créature intelligente, doté de volonté et  par nature dissimulé aux humains. Normalement on ne peut le percevoir avec les sens. [5]Tout comme l’homme il a des devoirs et sera ressuscité le jour du jugement. Il peut être soumis ou rebelle croyant ou mécréant…[6] Molla Sadra définit ainsi les djinns : « Le djinn est un être faisant partie du monde concret et du monde occulte et des représentations. Comme on n’a évoqué leur existence dans ce monde n’a aucune forme physique subtile ou fine en dehors de l’esprit et de l’âme vivant dont il est pétri. Peut être c’est à cause de la finesse de leur corps que leur apparition est virtuelle à certains moments. Une semi-finesse est une virtuosité disjonctive qui peut se reconstituer. Une fois reconstitué, il devient compact et aboutit à une taille visible. Et puisqu’il s’est séparé, son épaisseur devient mince et son corps fin, si fin qu’il finit par être invisible. Un peu comme l’air qui une fois compact parait comme un nuage qu’on peut voir ; dès qu’il retrouve sa finesse il redevient invisible…[7] ». Tel l’homme, le djinn est doté d’un esprit et d’un corps, d’un entendement et d’une volonté. Ils sont mobiles, certains sont mâles, d’autres femelles.[8] Ils se reproduisent ont de devoirs et sont responsables. La mort et la vie font partir de leur quotidien et ils peuvent croire et mécroire.

 

RAPPORT ENTRE LES CONCEPTS DJINN ET SATAN   

 

Linguistiquement, le mot Satan a une signification qualificative et renvoie à ce qui est mauvais et méchant. C’est dans ce sens qu’il est employé dans le Saint Coran. Mais on l’évoque souvent pour désigner ibliss et de manière générale toute créature maléfique dont le mal est presque devenu caractère inné en elle. Le Coran montre même clairement que Satan pourrait être de l’espèce de djinn ou alors un individu distingué parmi les djinns Satans. Une sorte de Satan dont le satanisme excelle des autres. Et c’est ibliss. Beaucoup de choses sont dites au sujet d’ibliss dans le Saint Coran, parmi lesquelles sa nature djinn[9].

 

LE DOMAINE DINFLUENCE DE SATAN

 

Dans le dualisme Zoroastre de la Perse antique, Ahriman est le créateur de tous les maux, les fléaux, les catastrophes et les créatures nuisibles du genre serpent, scorpions et d’autres. Certains peuvent s’imaginer que Satan dont il est question dans le Coran est l’équivalent d’Ahriman dans le zoroastrisme de la Perse antique. Erreur ! Satan et djinn ne joue aucun rôle dans la création[10]. Dieu est le seul créateur et en dehors de Lui, personne ne crée. Pour réfuter ce genre de fausse idée, le Coran affirme : «  Ibrahim 12 :22 ». Le Satan n’agit que sur la tentation de l’âme qui suggère[11]au mal qu’elle enjolive ou vice-versa. Il ne force pas à agir. Et quelque soit ce que le Coran révèle sur les agitations de Satan, elles se limitent dans ce cadre[12]. En effet, les anges et les djinns ont une part d’influence car ils descendent sur l’homme, la descente des anges ne se limite à une présence effective auprès de l’homme, mais aussi si quelqu’un dit « Allah » et maintient son appel, les anges viendront à lui[13]. Les djinns ont aussi une zone d’influence définie. Ils peuvent accomplir des choses extraordinaires avec une vitesse exceptionnelle. Quoiqu’il cogite faiblement, les djinns sont particulièrement plus mobiles et actifs. Il peut déplace une charge lourde à un temps records. Son discernement et son cogito sont faibles. Sa pensée est plus illusoire que réaliste. On déduit du Saint Coran que le djinn a un corps comme l’homme. Dans le récit de Souleymane, (as) lorsqu’un génie prétendit qu’il pouvait amener près de Souleymane (as) le Trône de Balkiss la reine de Saba avant qu’il ne se leva de son siège, [14] Souleymane (as) le traita de menteur, même comme le Saint Coran ne précise pas que cela s’est réellement passé.[15]. Les djinns et les satans peuvent écouter le Coran et bien d’autres choses.

 

LA VOIE DE PENETRATION DE SATAN

 

 Satan dispose de plusieurs moyen pour lancer son offensive sur l’homme. Il arrive de face comme par derrière et souvent à gauche ou à droite : « 7 :17 »[16]. Une fois l’offensive réussit et l’approche réussit, le satan se presse de prendre le contrôle de l’imagination de l’homme[17]. En réalité, satan a plusieurs zones d’embuscade dont voici quelques unes :

1- IL se cache souvent derrière la dévotion pour tenter de détourner l’home de l’adoration. Il fait tout pour que l’homme n’accomplisse pas les choses selon la révélation de Dieu. Mais d’agir selon son désir. Or l’homme ne doit se soumettre qu’à Dieu et n’est tenu d’agir partout que selon la volonté de Dieu.

2- Parfois il cible la faculté de raisonnement et, au lieu que l’homme analyse logiquement les questions divines et les admets par certitude, l’homme opte plutôt pour l’illusion que la vérité et s’éloigne du discernement pur.

3- Ils s’installent souvent dans l’intuition grâce à laquelle l’homme perçoit sans mot ni concept les mystères du monde et substitue la réalité et la montre autrement afin que l’homme n’y parvienne. IL arrive à faire en sorte que nie même ce moyen de connaître Dieu. D’abord il s’attaque au discernement à la pensée puis aboutit sur les actes et pousse l’homme à dévier du droit chemin[18].

A partir des versets coraniques et des propos des Ahl-ul-bayt on voit que satan et son armée ne s’en prennent qu’à ceux qui sortis de la voie de Dieu et se livrent par insouciance au culte du moi, ouvrant ainsi une brèche par laquelle ils passeront. Les sincères adorateurs de Dieu sont à l’abri de la domination du satan. Satan lui-même le confesse dans certains passages coraniques « 50 :83 »[19] Car satan se symbolise par abstraction et allégorie. Un symbolisme rationnellement imparfait. C’est pourquoi il ne peut atteindre le niveau de conscience humaine pure et ne peut par conséquent par la faculté de raisonnement de l’homme incapable d’accéder à ses deux niveaux, il se contente d’un niveau beaucoup plus bas. Sa persévérance est remarquable et il faut noter qu’il est envieux comme l’homme.

Le commun de mortel a inventé tellement de mythe et de superstition autour des djinns qu’on a du mal à y accorder logiquement un crédit. Si un récipient d’eau chaude se verse, ils mettront des maisons en feu, c’est un élément dangereux, nuisible, malfaisant et sadique… Pourtant si on lave le djinn de toutes s ces superstitions, il comprendra et acceptera sa nature. Nous ne pouvons nous baser sur rien pour prétendre que les seules choses qui existent sont celles que nous voyons. Des créatures invisibles nettement plus nombreux que nous peuplent l’univers… Un hadith rapporté du Messager de Dieu (ç) révèle : » Dieu créa les djinns en 5 catégories : une catégorie ressemble à l’air et vie dans l’atmosphère, une catégorie vitale, une autre en forme de crabes, une espèce faite de bestioles à terre et une autre série ressemblant aux humains sera rétribué ou punie »[20]. L’histoire et les faits témoignent la vie de plusieurs peuples est pleine des légendes et des mythes sur le djinn. Si bien qu’un groupe rejette carrément leur existence qu’ils jugent mythique. D4autres par contre vivent dans un univers étourdi des récits et des illusions au sujet des djinns. On peut dire que les deux groupes ont exagéré dans leur conception. L’islam établi cette réalité rectifie la conception sur les djinns, éteint ainsi des esprits des superstitions et libère l’âme. Ainsi une sourate du Coran a été révélée pour décrire les djinns[21] il est important de rappeler que toutes les choses (tels que les anges, les djinns, les hommes et d’autres créatures invisibles ou visibles) sont crées par Dieu. Elles ne peuvent agir que sous la volonté divine et leur pouvoir limité. Dieu répète plusieurs fois dans le Saint Coran que les choses matérielles et immatérielles ne peuvent rien toutes seules. Elles ne donnent ni la vie, ni la mort, et ne peuvent causer ni préjudice ni bonheur. Tout est sous la puissance divine et quelle que soit la situation nous devons nous fier et ne faire confiance qu’à Lui. C4est vers lui que nous devons toujours chercher protection. Ainsi aucune créature ne pourra nous nuire : « la conversation secrète n'est que [l'œuvre] du Diable pour attrister ceux qui ont cru. Mais il ne peut leur nuire en rien sans la permission d'Allah. et C'est en Allah que les croyants doivent placer leur confiance.[22]. IL a mis en garde au sujet de satan, des djinns et des hommes : «  16. et quand vous vous serez séparés d'eux et de ce qu'ils adorent en dehors d'Allah, réfugiez-vous donc dans la caverne: votre Seigneur répandra de Sa miséricorde sur vous et disposera pour vous un adoucissement à votre sort› »[23]

Allah l’Exalté déclare :  « [Allah] dit: Voici une voie droite [qui mène] vers Moi » Sourate Hijr15 :42[24]

 BIBLIOGRAPHIE

- Ghara’ib wa Aja’ib al-Djinn ( Merveilles et prodige des djinns) Badr din Ibn Azbdoullah shablî, tradustion , recherche et redaction, Ibrahim Moh jamal.

- Le djinn et le satan, Ali Reza Rejali, Teheran edition Moubou

- Al djinn fi kiba wa sunna,( le djinn dans le Coran et la sunna), Adad Raz ibn shal Tal-din, Beyrouth,1996.

- Djinn fi Coran wa sunna(……….) Abdou Amir Ali Mahnâ , Beyrouth, 1992

- Al djinn beina Esharat-ul-Qor’ani wa ilm Fizikia,( le djinn entre le Coran et la physique, Abdou Rahman Moh Refâ’in, édition 1997 index :satan, ange ou djinn

3- Qarchi, Sayyed Ali Akbar, le lexique du Coran

5- Tafsir Nemunet, Makarem shirazin vol 29,p 192

- Abbas Ibrahim, des récits merveilleux sur le djinn Ma’aref Qor’ani Misbah Yazdi, Moh Taqi, p 298

17- Jawad Amali, Tafsir thematique du Coran, T1, p 119

20Tafsir thématique, vol 12,p 400

Tafsir nemuneh, t 29, p 157 behar, T 60, p 268

23- Sayyed Qotb, Tafsir fi Zilal Qor’ani, p 6,p 27-28

 

[1]  Dictionnaire du Coran de Qarshi le mot Satan

[2] - « Je ne les ai pas pris comme témoins de la création des cieux et de la terre, ni de la création de leurs propres personnes et Je ne prend pas comme privilégié ceux qui égarent » Sourate Kahf : 51

[3] - Tafsir Nemouneh de Ayatollah Makarem Shirazi, vol 29 page 192

[4] - « nous créâmes l'homme d'une argile crissante, extraite d'une boue malléable » Sourate Hijr 15 : 27

[5] - « 15. et il a créé les djinns de la flamme d'un feu sans fumée » Sourate RAhmâne 55: 15

[6] - Dictionnaire du Coran le mot Djinn

[7] - Merveilleuses histoires sur les Djinns, Abbasi Ibrahim, page 25

[8] - « 112. ainsi, à chaque prophète avons-Nous assigné un ennemi: des diables d'entre les hommes et les djinns, qui s'inspirent trompeusement les uns aux autres des paroles enjolivées. Si Ton Seigneur avait voulu, ils ne l'auraient pas fait; laisse-les donc avec ce qu'ils inventent » Sourate An’âm 6 :112

[9] - « et Lorsque nous dîmes aux Anges: ‹Prosternez-vous devant Adam›, ils se prosternèrent, excepté Iblis [Satan] qui était du nombre des djinns et qui se révolta contre le commandement de son Seigneur. Allez-vous cependant le prendre, Ainsi que Sa descendance, pour alliés en dehors de Moi, alors qu'ils vous sont ennemis? quel mauvais échange pour les injustes! » Sourate Kahf 18 :50

[10]-  « et ils ont désigné des associés à Allah: les djinns, alors que C'est Lui qui les a créés. et ils Lui ont inventé, dans leur ignorance. des fils et des filles, Gloire à Lui! il transcende Tout ce qui Lui attribuent ». Sourate An’âm 6 : 100

[11] - «  Et quand Tout sera accompli, le Diable dira: ‹Certes, Allah vous avait fait une promesse de vérité; tandis que Moi, Je vous ai fait une promesse que Je n'ai pas tenue. Je n'avais aucune autorité sur vous Si ce n'est que Je vous ai appelés, et que vous m'avez répondu. ne me faites donc pas de reproches; mais Faites-en à vous même. Je ne vous suis d'aucun secours et vous ne m'êtes d'aucun secours. Je vous renie de m'avoir jadis associé [à Allah]›. Certes, un châtiment douloureux attend les injustes [les associateurs]. » Sourate Ibrahim 14 :22

[12] - dictionnair e du Coran mot Shaytan

[13] - « Ceux qui disent: ‹Notre Seigneur est Allah›, et qui se tiennent dans le droit chemin, les Anges descendent sur eux. ‹N'ayez pas peur et ne soyez pas affligés; mais ayez la bonne nouvelle du Paradis qui vous était promis. » Sourate 41 :30

 

[14] - Sourate Naml, versets 30-40

[15] - Javadi Amoli, Abdollah; Tafsir Maodo’I vol 1, page 119

[16] - Sourate A’râf 7:17

[17] - Tasnim, vol 3, page 393

[18] - Tafsir Maodhou’I, vol 12; page 400

[19] Tafsir Maodhou’I, vol 12; page 83

[20] - TAfsir Nemouneh, Makarem Shirazi Naser, vol 29, page 157 ; Behar ul Anouar, vol 60, page 268

[21] - Tafsir fi zulal qor’an, Sayyed Qotb, vol 6, page 227 et 28

[22] - Sourate Mojâdelah : 10

[23] Sourate al Kahf : 16

[24] - Sourate Hijr, 15:42

  80
  0
  0
امتیاز شما به این مطلب ؟

latest article

      Quelle est la différence entre les principes et les normes islamiques ?
      Les chiites ne peuvent pas renier l’allégeance d’Aboubakr et d’Oumar donné au prophète ...
      Les chiites croient que la plupart des compagnons excepté un infime nombre étaient des hypocrites ...
      Les sunnites ont-ils intervertis le verset de Ghadir dans le saint Coran ?
      Quelle est la limite des capacités et du pouvoir de Satan et le Djinns ? A quel point sont-ils à ...
      quelle est la fonction de la conjonction de coordination "et" dans la phrase Oubeidoullah ...
      Que signifie: "Je cherche refuge en Dieu et ou les infaillibles"?
      Qu'est-ce que la philosophie et pourquoi est-elle considérée comme mauvaise?
      Il existe des hadiths selon lesquels, Dieu ne laissera pas les enfants de Fatima (as) aller en ...
      Je suis un jeune et présentement j’aimerai savoir quel est le but de la vie ?

 
user comment