Français
Sunday 24th of March 2019
  10
  0
  0

Pourquoi malgré la multitude des hadiths prononcés par l’imam Baqir (as) et l’imam Sadiq (as) il n’existe pas d’ouvrage dans lesquels leurs propos sont compilés ?

on dit que la plus part des hadiths ont été prononcés par l’imam Baqir (as) et l’imam Sadiq (as). Mais je n’ai pas encore entendu ni vu un livre dans lequel on a compilé leurs propos à l’exemple de Nahjul Balagha dans lequel les paroles de l’imam Ali (as) ont été compilées. Je vous prie de me donner le nom d’un tel livre si ça existe ?
Résumé de la réponse

A cause des conditions sociales et du contexte intervenue dans la vie de l’imam Baqir (as) et l’imam Sadiq (as), on comprend très bien pourquoi ils n’ont pas rédigé un livre. Mais les hadiths et les propos qu’ils ont laissé sont intitulé « Ousoul Arba Amiya » (les 400 sources) ensuite sous le titre de « Koutoub ul arba » (les quatre livres). Et récemment, le grand compilateur de hadiths Horr Amili a réuni l’ensemble de tous ces hadiths dans un livre intitulé « Wasa’il ul shia » composé de trente volumes. Dans lequel tous ces propos ont été organisés en fonction des titres et des chapitres. Toutefois, rappelons que les hadiths de ces livres ne sont pas uniquement ceux de l’imam Sadiq (as) et de l’imam Baqir (as) ils comprennent également les hadiths de tous les imams même comme l’imam Baqir (as) et l’imam Sadiq (as) ont le plus de hadiths que les autres imams dans ce livre. Mais aujourd’hui les livres de genre existe dont exemples portent le nom de « Mousnad imam Baqir » (as) et «  Mousnad imam Sadiq » (as) rédigé par Aziz ul Ataroudi en ce qui concerne ces deux imams.

Réponse détaillée

Pour répondre à ces deux questions, nous allons d’abord procéder à une présentation distincte du temps dans lequel ces deux imams ont vécu. Ainsi que les avis des autres écoles islamiques en dehors des chiites vis-à-vis des personnalités. Nous présenterons enfin les raison pour lesquelles l’imam Ali (as) a rédigé Nahjul balagha et que les autres imams n’aient pas rédigés  un livre pareil. Ainsi il faut se repérer aux points suivants :

1 – Comme vous le savez, l’unique imam qui a pu pour une courte période gérer les affaires des musulmans en tant que calife dans la société c’est l’imam Ali (as). Même malgré le fait qu’il n’a été l’imam des musulmans que pendant 5 ans. Naturellement lorsqu’il était calife, il disposait d’une marge de liberté pour prononcer de longues allocutions et de recommandations c’est ainsi que les scribes et les rapporteurs de hadiths écrivaient ces propos en toute sérénité. C’est ainsi qu’ils ont enregistrés les allocutions des imams qu’ils ont mis à la disposition des autres. D’autre part, bien que les autres tendances islamiques excepté les chiites qui estiment qu’il le successeur légitime immédiat après la mort du prophète. C’est pour cette raison qu’on note la présence des propos de l’imam Ali (as) dans les livres sunnites.[1]

2 – la grande partie des efforts fournis par l’imam Baqir (as) et l’imam Sadiq (as) pour exposer les principes de la religion tournent autour de l’époque de la faiblesse du régime omeyade et du transfert du pouvoir aux Abbassides. Etant donné que cet espace de temps était approprié pour ces deux imams afin qu’ils rependent les enseignements islamiques et forment des milliers d’étudiants même comme certains savants sunnites ont été auprès d’eux, leur position n’était pas semblable à celle de l’imam Ali (as) raison pour laquelle ils devaient plutôt la méthode orale dans leur comportement et leurs propos. Afin de préserver leur vie, celle de leurs chiites d’une part et aussi d’éviter que l’une des parties n’exploite mal ce qu’il disait. C’est pour cela qu’il ne faisait pas de longs discours comme les discours de l’imam Ali (as) et préférait dans la plus part des cas répondre aux questions des gens. Vous verrez particulièrement par exemple dan beaucoup de cas prendre comme témoin les rapporteurs de hadiths tels que Jabir pour appuyer les propos du messager ou de l’imam Ali (as) afin que les autres tendances islamiques admettent cela facilement.[2]

3 – Il faut rappeler que les allocutions de ces imams que ce soit ceux de l’imam Ali (as) et l’imam Baqir (as), de l’imam Sadiq (as) ou des autres imams n’ont pas été rédigés en un livre concentré à l’époque de leur vie. Chaque rapporteur et chaque compilateur de hadiths mettaient en évidence ces propos (ceux des imams) qu’ils avaient enregistrés. Certain rapporteurs de hadiths ont réunis certaines traditions intitulées « Asl » puis les ont mis à la disposition des autres. Ces traditions ont été ont publiés sous le titre de « Ousoul Arba amiya (les 400 fondements) » et quelqu’un comme Allamah Majelisi énumère de ces Asl au début de son ouvrage Behar ul anouar. Ces livres et ces documents forment les premiers ouvrages de références qui après ont donné lieu à ce qu’on appelle les quatre livre de références (koutoub ul arba). Les hadiths figurant dans ces ouvrages ne viennent pas seulement de l’imam Baqir (as) et l’imam Sadiq (as) il y a également les hadiths des autre » imams. Mais de la même manière que vous avez mentionnés dans la question, la plus part des hadiths figurant dans ces livres appartiennent aux 5ème et 6ème imams c’est-à-dire à l’imam Baqir (as) et à l’imam Sadiq (as). Et la liberté relative qu’ils avaient en est la raison.

4- Jusqu’à l’époque où les imams étaient présents, le besoin des ouvrages complets et détaillés comprenant tous els hadiths venant de tous els rapporteurs ne se faisait vraiment pas sentir. C’est à partir de l’époque de l’occultation que ce besoin c’est fait sentir il était presque impossible d’avoir directement accès à l’imam et c’est à partir de ça que les imams ont réalisé qu’il fallait compilés leurs propos dans les ouvrages c’est pour cette raison que nous remarquons que la plus part des ouvrages ont été rédigés et entre et le 3ème et le 5ème siècle : nous avons des livres tels que : les quatre ouvrages de références, les livres intitulés Touhafoul oukoul. . . sans oublier Nahjul balagha. La plus de ces livres comprennent les propos de tous les imams infaillibles et certains tels que Nahjul Balagha et Gourarou Ikham contiennent surement les propos et les allocutions de l’imam Ali (as).

5 – ce dont les jurisconsultes et les chercheurs en sciences islamique ont besoin aujourd’hui c’est d’une organisation et d’une classification des hadiths des infaillibles par thème et non réunir les déclarations des infaillibles dans un ouvrage particulier même comme ce genre d’acte est toujours appréciable. Mais comme les déclarations des imams infaillibles et qu’il n’y ait aucune différence entre tous (si on ne veut pas dire permanent) s’emploient à naviguer entre les propos pour essayer de résoudre leur problème relatif à la jurisprudence ou la scholastique islamique. Raison pour laquelle les travaux qui ont été menés pour la classification des hadiths par thème présentent un peu plus d’importance de nos jours.

6 – les califes abbassides qui durant ce siècle avaient pris complètement le pouvoir n’accordaient pas une importance particulière à l’imam Ali (as) contrairement à d’autres sunnites mais ils exprimaient juste un respect particulier vis-à-vis de lui. C’est pour cette raison qu’on ne voit aucune objection ni d’opposition par rapport à l’initiative de Sayyed Razi concernant la compilation et la rédaction des propos de l’imam Ali (as) dans un livre intitulé Nahjul balagha, un travail qui a été fait au centre même du califat abbassides c’est-à-dire Bagdad. C’est pour cette raison qu’on remarque que la plus part de ces belles paroles sont mentionnées dans les livres sunnites.[3] Mais si à l’époque de l’imam Baqir (as) et l’imam Sadiq (as) on avait rédigé un livre particulier contenant plus leurs propos, cela aurait surement suscité la vigilance des califes abbassides. En guise d’exemple, dès le début de l’instauration du califat abbasside, l’imam Sadiq (as) avait exprimé son opposition vis-à-vis d’eux.[4] Et les imams qui sont venus auprès ont toujours été en conflit avec eux vis-à-vis de certaines manières ce qui fait que rédiger les propos de chaque imam en dehors du premier imam et même les imams avant l’époque abbasside pouvait se présenter comme une initiative confirmant l’exclusivité du califat dans la famille d’Ali (as) et ce genre de chose ne faisait du tout pas plaisir aux abbassides. C’est pour cette raison que les savants chiites ont essayé de mixer les propos de ces deux imams avec ceux du prophète (ç) et de l’imam Ali (as) dans les livres tels que Kafi, Tahzib et Fakhiya juste pour essayer de ne pas aiguiser cette sensibilité.

7- On remarque cette même méthode dans les ouvrages qui ont été rédigés et qui ont été compilés des siècles plus tard tels que Behar ul anouar et Wasa’il ul shia. Bien que la          majorité des hadiths présents dans ces ouvrages viennent de l’imam Baqir (as) et l’imam Sadiq (as), quelle que soit la raison, le besoin de séparer ces hadiths des autres ne c’est jamais présenté. Jusqu’à ce que récemment les efforts oint été fournis pour extraire séparément les hadiths de chaque infaillible pour les mettre dans un livre à part. On peut citer les livres tels que : Mousnad imam Baqir (as), Mousnad imam Sadiq (as) rédigé par monsieur Azizullah Ataroudi au sujet de ces deux imams. Chacun de ces ouvrages a té compilés en plusieurs volumes.[5] Présentement, des efforts sont en train d’être fournis pour compléter ces ouvrages et on peut trouver dans certains logiciels de hadiths des propos exclusifs de chaque imam.

Certainement vous parviendrez à cette même conclusion en consultant les ouvrages de hadiths et aussi les Mousnad que nous avons mentionné après cela, vous verrez que la plus part des hadiths viennent de ces imams.

 


[1] - Certes il faut considérer à part les gens qui insultaient les imams et les Khawarij qui dans l’ensemble formaient un pourcentage très minime de la communauté islamique.

[2] - Rijâl Kashi, page 41, les éditions université de Machhad, 1348 hégires solaires.

[3]- Commentaire de Nahjul balagha, ibn Abi Hadid, vol 1, page 204, la bibliothèque Ayatollah Marashi, Qom 1404 hégires lunaires.  

[4]-Behar ul anouar, Mohammad Baqir Majelisi, vol 45, page 162, baba 6, Mo’assassa al Wafa Beyrouth, Liban, 1404 hégires lunaires.

[5] - Ce grand auteur a également réalisé la même chose en ce qui concerne les imams infaillibles en faisant des extraits de hadiths exclusifs pour chacun d’eux. 

  10
  0
  0
امتیاز شما به این مطلب ؟

latest article

      Les sunnites ont-ils intervertis le verset de Ghadir dans le saint Coran ?
      Quelle est la limite des capacités et du pouvoir de Satan et le Djinns ? A quel point sont-ils à ...
      quelle est la fonction de la conjonction de coordination "et" dans la phrase Oubeidoullah ...
      Que signifie: "Je cherche refuge en Dieu et ou les infaillibles"?
      Qu'est-ce que la philosophie et pourquoi est-elle considérée comme mauvaise?
      Il existe des hadiths selon lesquels, Dieu ne laissera pas les enfants de Fatima (as) aller en ...
      Je suis un jeune et présentement j’aimerai savoir quel est le but de la vie ?
      l’expression « Sayidat Nisa\' al-\'Alamin » (la Maitresse de toutes les femmes de l’univers) ...
      Pourquoi dit-on du prophète Mohammad (ç) qu’il est Amine ?
      Pourquoi malgré la multitude des hadiths prononcés par l’imam Baqir (as) et l’imam Sadiq (as) ...

 
user comment