Français
Friday 13th of December 2019
  2260
  0
  0

L’attente active de l’imam al-mahdi

L’attente active de l’imam al-mahdi



La préparation du terrain pour la révolution de l’Imam Al-Mahdi (a.s) est certes une entreprise ardue. Les artisans de son Apparition auront à affronter les impérialistes et les tyrans qui, en dépit de leurs divergences, vont se constituer en un front unique et puissant pour faire avorter tout projet islamique. Pour précipiter l’Apparition de l’Imam (a.s), les croyants devront alors, agir sur deux plans :


1- Sur le plan spirituel

 

Pour mener à bien leur projet, les artisans de l’Apparition devront se doter d’une formation spirituelle solide susceptible de les rendre prêts à se sacrifier pour de nobles causes.


2- Sur le plan matériel

 

Les croyants qui prépareront le terrain pour l’Apparition de l’Imam al-Mahdi (a.s) affronteront une coalition internationale qui aura la suprématie dans tous les domaines. Même s’ils ne pourront pas atteindre le niveau de leurs ennemis, les artisans de l’Apparition devront disposer de moyens suffisants pour pouvoir se défendre. Ils devront donc s’appuyer sur un Etat indépendant, qui n’est autre que celui annoncé dans les hadiths.


Les compagnons de l’Imam al-Mahdi (a.s)

 

Après les artisans de l’Apparition, viendront les révolutionnaires qui soutiendront l’Imam al-Mahdi (a.s) ; Ceux-ci posséderont des qualités tout à fait particulières. Pour avoir une idée sur cette catégorie de croyants, nous allons citer certains hadiths les concernant :


Les hommes de Taliqan

 

Il existe chez les deux écoles (sunnite et chiite) plusieurs hadiths traitant des « hommes de Taliqan ». A propos de ces hommes, al-Mouttaqi al-Hindi et as-Sayouti ont rapporté respectivement dans kanz al-’ommal et al-hawi le hadith suivant : « Malheur à Taliqan ! Dieu y possède des trésors qui ne sont ni de l’or ni de l’argent, mais plutôt des hommes qui connaissent Dieu à fond. Ils sont les partisans d’al-Mahdi »[29] Dans son ouvrage intitule Bihar al-anwar, al-Madjlissi a rapporté le hadith suivant : « Il existe à Taliqan un trésor qui n’est ni de l’or ni de l’argent, mais plutôt des combattants qui n’ont jamais repris les armes, des hommes vaillants qui sont inébranlables dans leur foi. Ils sont doués d’une force irrésistible. S’ils prennent d’assaut une ville ils la dévasteront. Ils demandent avec humilité la bénédiction de l’Imam pour qui ils risquent leurs propres vies durant les guerres. Ils prient toute la nuit, et ils se lèvent le matin tout en étant prêts à se battre comme des lions. Ils sont plus obéissants que les servantes. Ils ont des visages radieux ; on dirait qu’ils portent en eux des lanternes. Ils sont pénétrés de la crainte de Dieu. Ils souhaitent mourir pour sa cause. Leur slogan est : « Où sont les vengeurs d’al-Hussein ? » Lorsqu’ils vont à la guerre ils sèment de loin la terreur. Ils avancent librement vers le Maître. Et c’est par eux que Dieu donnera la victoire à l’Imam du droit chemin »[30]


Les compagnons de l’Imam sont des jeunes

 

D’après les hadiths, la plupart des compagnons de l’Imam sont jeunes. Dans Bihar al-anwar, al-Madjlissi a rapporté le hadith suivant : « Les compagnons de l’Imam sont tous des jeunes, à l’exception de quelques-uns. »[31]


Le nombre de chefs dans l’armée de l’Imam al-Mahdi

 

Toujours dans Bihar al-anwar, al-Madjlissi a rapporté le hadith suivant : « Puis Dieu rassemblera ses compagnons (les compagnons de l’Imam) qui seront au nombre de trois cents treize. Ils seront réunis à l’improviste autour de l’Imam à qui ils feront acte d’allégeance entre la Pierre Noire et la station d’Abraham[32]. Il (l’Imam) aura avec lui un testament du Prophète (a.s. s) transmis de père en fils. »[33]. La plupart des hadiths qui traitent des compagnons de l’Imam al-Mahdi (a.s) indiquent que le nombre de compagnons de l’Imam qui lui feront acte d’allégeance entre la Pierre Noire et la station d’Abraham (c’est-à-dire trois cents treize), correspond exactement au nombre de chefs que contiendra l’armée de l’Imam al-Mahdi (a.s).


Remarque

 

Dans les hadiths qui traitent de l’Apparition de l’Imam al-Mahdi (a.s), certaines expressions (telles que « épée », « cavalerie »,…) doivent être prise au sens figuré. Sans doute, ces expressions désignent les engins de guerre qui seront encore utilisés par les armées au moment de l’Apparition de l’Imam (a.s).


Les caractéristiques des compagnons de l’Imam

 

En lisant attentivement les hadiths pécédents, on trouvera que les compagnons de l’Imam (a.s) possèdent les qualités suivantes :


1- Ils sont tels des trésors

 

Les hadiths précédents qualifient les compagnons de l’Imam al-Mahdi (a.s) de trésors. Le trésor est, par définition, l’ensemble de choses précieuses amassées et cachées. Donc ces hommes-là peuvent être parmi nous, mais ils passent inaperçus. Certains peuvent même les considérer avec dédain.


2- Une force mêlée de clairvoyance

 

A propos de Ses saints serviteurs Abraham, Isaac et Jacob, Dieu a dit dans le Coran : « Et rappelle-toi Abraham, Isaac et Jacob, Nos serviteurs puissants et clairvoyants. Nous avons fait d’eux l’objet d’une distinction particulière : le rappel de l’au-delà. Ils sont auprès de Nous, certes, parmi les meilleurs élus. »[34] Ces versets qualifient ces trois Prophètes de puissants et de clairvoyants. C’est une qualification superbe. En effet, si un croyant clairvoyant est dépourvu de puissance, il risquera de perdre sa clairvoyance. Et si un homme fort est dépourvu de clairvoyance, il deviendra orgueilleux et obstiné. Dans les hadiths précédents, certaines expressions (telles que : « Ils sont vaillants », « S’ils prennent d’assaut une ville, ils la dévasteront », « On dirait qu’ils portent en eux des lanternes »,…) montrent bien que les compagnons de l’Imam al-Mahdi (a.s) sont doués d’une force terrible aussi bien que de la clairvoyance.


3- Une foi inébranlable

 

Dans diverses situations, il arrive à certains croyants de mettre en doute leurs propres convictions. Mais selon les hadiths précédents, les compagnons de l’Imam al-Mahdi sont inébranlables dans leur foi. Et cette certitude inébranlable leur donne une volonté de fer qui les empêche de reculer devant les difficultés.


4- Le désir ardent de tomber en martyr

 

D’habitude les gens appréhendent la mort. Celle-ci inspire la frayeur même chez les personnes âgées qui n’ont plus goût à la vie. Mais les compagnons de l’Imam al-Mahdi (a.s) s’exposent courageusement à elle. Dans les hadiths précédents, on peut lire : « Ils souhaitent mourir pour la cause de Dieu ». Cette envie de mourir en martyr émane de deux choses : le fait de se détourner de la vie présente et le fait de se diriger vers Dieu. Pour atteindre ce degré de perfection, le croyant doit traverser deux étapes. Dans la première (la plus ardue), il doit se débarrasser de tout attachement à la vie terrestre. Dans la deuxième étape, il doit aimer ardemment Dieu et se dévouer corps et âme à Lui. Après avoir atteint ce degré, le croyant devient indifférent à ce bas monde. Il pense constamment à Dieu tout en menant une vie tout à fait ordinaire au sein de la société. On peut dire qu’il est à la fois présent et absent. Les compagnons de l’Imam al-Mahdi (a.s) désirent ardemment mourir en martyr afin de pouvoir rencontrer Dieu. Mais la plupart des gens ignorent les raisons de leur attitude envers la mort. En Occident, on les qualifie parfois de suicidaires, et parfois de terroristes. Mais ils ne sont guère terroristes, et personne ne pourra les terroriser. Et ils ne sont pas non plus suicidaires, car celui qui veut se donner la mort est généralement une personne qui sombre dans l’ennui et le désespoir, alors qu’eux, ils sont des gens croyants qui ne connaissent ni l’ennui ni le désespoir. Cette envie de mourir en martyr fait des compagnons de l’Imam (a.s) des hommes forts et résolus même si leurs moyens matériels sont négligeables par rapport à ceux dont disposent leurs ennemis.


5- La modération

 

L’une des principales caractéristiques des compagnons de l’Imam (a.s) est la modération. Dieu aime cette qualité. Il incite les croyants à se tenir éloignés de tout excès. Dieu a dit dans le Coran : « Et recherche à travers ce que Dieu t’a donné, la Demeure dernière. Et n’oublie pas ta part en cette vie. »[35] Dans un verset coranique nous enseignant la meilleure manière d’invoquer Dieu, on peut lire ceci : « Seigneur, donne-nous un bien dans ce monde et un bien dans l’autre monde. »[36] Dans un autre verset, Dieu a dit : « Ne porte pas ta main enchaînée à ton cou par avarice, et ne l’étends pas non plus trop largement, sinon tu te trouveras blâmé et chagriné. »[37] Cette modération se manifeste aussi dans la façon de se comporter avec les croyants et les mécréants. Dieu a dit dans le Coran : « Dieu va faire venir un peuple qu’Il aime et qui l’aime, modeste envers les croyants et fier et puissant envers les mécréants »[38] Dans un sermon fait à la demande de Hammam, l’Imam Ali (a.s) a montré que la modération est l’une des principales caractéristiques du croyant pieux. Dans un passage de ce sermon, l’ImamAli (a.s) a dit : « Ce qui les caractérise c’est la puissance dans la croyance, la douceur dans la fermeté […], le savoir allié à la tolérance, l’esprit économe en temps de prospérité, la dignité dans le besoin et la patience devant l’épreuve. Ils accomplissent de bonnes œuvres mais restent inquiets […] Ils s’endorment sur leur garde et se réveillent joyeux. Ils restent sur leur garde par crainte d’une quelconque défaillance, et sont joyeux pour ce q’ils trouvent comme privilège et miséricorde […] Ils allient l’indulgence au savoir et la parole à l’action […] Ils restent sereins dans les tourments, patients devant les épreuves et pleins de gratitude dans le bonheur […] Ils éprouvent leurs âmes pour l’autre monde et ne dérangent personne en ce monde… »[39]


6- Des pratiquants fervents la nuit, et des hommes braves pendant la journée

 

Dans l’un des hadiths précédents, on peut lire ceci : « Ils prient toute la nuit, et ils se lèvent le matin tout en étant prêts à se battre comme des lions ». Ce comportement reflète l’équilibre de la personnalité des compagnons de l’Imam al-Mahdi (a.s). Il montre aussi que ces derniers sont parfaitement informés que le jour et la nuit jouent deux rôles complémentaires dans le développement de leur personnalité. En effet, sans l’aide de la prière nocturne, le croyant pourra difficilement surmonter les obstacles qu’il rencontrera éventuellement pendant la journée. Mais s’il se contente de prier pendant toute la nuit sans s’activer durant la journée, il restera isolé du monde, ce qui l’empêchera d’accomplir l’une de ses principales missions, à savoir : la propagation de la foi au sein de la société. Certains versets du Coran affirment que la prière nocturne est indispensable pour tout croyant désirant guider les gens vers le droit chemin. Dans l’une des premières sourates révélées au Prophète (a.s.s), Dieu a ordonné à celui-ci de consacrer une partie de la nuit à la prière nocturne afin qu’il puisse accomplir sa mission pendant la journée. En s’adressant au Prophète (a.s.s) Dieu a dit : « O toi, qui est enveloppé ! Lève-toi la nuit en exceptant une petite partie : la moitié ou en diminuant cette moitié d’une petite partie ou en lui ajoutant un peu plus.

 

Et psalmodie le Coran distinctement. Nous allons lancer sur toi une parole lourde. Se lever la nuit et plus ferme d’empreinte et procure plus de rectitude aux paroles. Durant la journée tu as à vaquer longuement. »[40] Dans un autre passage du sermon intitulé « Les caractéristiques des pieux », l’Imam Ali (a.s) décrit le comportement des pieux durant la nuit et pendant la journée en disant : « Pendant la nuit, ils récitent le Coran. Ils le psalmodient lentement et distinctement. Ils en attristent leurs âmes et s’en servent comme remède contre leurs maux. Lorsqu’ils abordent un verset annonciateur du bien, ils y mettent toutes leurs espérances et leurs âmes s’y accrochent avec désir ; et croient ferme que cela est devant leurs yeux. Par contre lorsqu’ils rencontrent des versets menaçants, ils les écoutent au fond du cœur ; et ont l’impression d’entendre les bruits de l’enfer et d’en conserver l’écho dans leurs oreilles […] Pendant le jour, ils sont cléments, savants, bienfaiteurs et pieux. La crainte de Dieu les a amaigris à tel point qu’on les prendrait pour des malades ou des fous. Mais ils ne sont ni malades ni fous…Une idée absorbante occupe leurs esprits. »[41]


Les exigences de la période d’Attente

 

Nous sommes actuellement dans la période d’Attente, qui peut encore se prolonger davantage. Cette période a des exigences dont les plus importantes sont :


1- La prise de conscience

 

Les croyants qui attendent activement l’Apparition de l’Imam al-Mahdi (a.s) doivent connaître les choses suivantes : a- Le sens du monothéisme
Celui qui attend sérieusement l’Apparition de l’Imam al-Mahdi (a.s) doit savoir avec certitude que la création et le commandement n’appartiennent qu’à Dieu et que toutes les créatures Lui sont soumises. Dieu a dit dans le Coran : « Votre Seigneur, c’est Dieu, qui a créé les cieux et la terre en six jours, puis S’est établie sur le trône. Il couvre le jour de la nuit qui poursuit celui-ci sans arrêt. Il a créé le soleil, la lune et les étoiles, soumis à son commandement. La création et le commandement n’appartiennent qu’à Dieu, Seigneur des mondes. »[42] b- Le rôle du croyant au sein de sa société


Durant la période d’Attente le croyant doit faire de son mieux pour lever les obstacles susceptibles d’entraver la propagation de la foi au sein de sa société. Dieu a dit dans le Coran : « Combattez-les jusqu’au moment où il n’y aura plus nulle [cause de] de trouble et [où] la religion sera [toute entière] pour Dieu, et s’ils cessent, point d’excès, sauf contre les injustes. »[43] c- Le rôle des lois divines


Les croyants doivent savoir que les lois divines qui régissent le monde sont inébranlables. Ils doivent donc agir en les prenant en considération, sinon Dieu ne les fera pas triompher de leurs ennemis, car Il a dit dans le Coran : « Et préparez pour lutter contre eux tout ce que vous pouvez comme force et comme cavalerie équipée, afin d’effrayer l’ennemi de Dieu et le vôtre… »[44]


2- Garder l’espoir

 

Si les croyants vivent sous l’oppression d’un régime tyrannique ils devront garder espoir et avoir confiance en Dieu, car « la promesse de Dieu est vérité »[45] Dieu a dit dans le Coran : « Ne vous découragez pas ! Ne vous affligez pas ! Vous êtes les plus élevés, si vous avez la crainte de Dieu. »[46] Il a dit aussi : « Mais Nous voulions favoriser les opprimés sur terre et en faire des dirigeants (des imams) et en faire les héritiers, et les établir puissamment sur la terre… »[47] Dans un autre verset, on peut lire ceci : « Nous avons certes, écrit dans les Psaumes (az-Zabour), après le Rappel, que mes saints serviteurs hériteront de la terre »[48]


3- La résistance

 

Si les croyants ont vraiment confiance en Dieu, ils devront opposer une résistance à leurs ennemis, car Il leur a promis de les faire triompher. Dieu a dit dans le Coran : « Dieu secourra assurément ceux qui aident au triomphe de sa cause, car Dieu est, en vérité, Fort et Puissant. »[49]


4- L’incitation au bien et l’interdiction de l’illicite

 

La préparation du terrain pour l’Apparition de l’Imam al-Mahdi (a.s) commence par la création d’une société saine susceptible d’engendrer des croyants aptes à soutenir l’Imam (a.s) dans sa révolution universelle. Pour créer une telle société, les croyants doivent inciter les gens au bien et réprouver ce qui est répréhensible. Dieu a dit dans le Coran : « Que soit issue de vous une communauté qui appelle au bien, ordonne le convenable, et interdit le blâmable. Car ce seront eux qui réussiront. »[50]


5- La prière pour l’Imam al-Mahdi (a.s)

 

L’un des facteurs susceptibles de hâter l’Apparition de l’Imam (a.s) est la prière des croyants pour celui-ci. Mais cette prière doit être alliée à l’action. Il existe plusieurs invocations comprenant des passages qui se rapportent à l’Imam al-Mahdi (a.s). A titre d’exemple, on peut citer l’invocation intitulée Dou‘a’ al-iftitah par laquelle le croyant peut à la fois prier pour l’Imam (a.s) et se plaindre à Dieu des difficultés causées par l’absence de celui-ci. Dans cette invocation attribuée à l’Imamal-Mahdi (a.s), on peut lire ceci : « O mon Dieu ! Prie sur le Tuteur investi de ton commandement, le Juste attendu et tant espéré. Entoure-le de Tes anges les plus proches de Ta gloire, et soutiens-le par l’esprit Saint, O Seigneur des mondes ! O mon Dieu ! Fais de lui celui qui appelle à ton Livre et qui applique Ta religion ! Fais-en ton lieutenant sur terre comme Tu l’as fait avec ses prédécesseurs. Assois pour lui sa religion que Tu a agrée pour lui ! Rassure-le de toute crainte pour qu’il puisse t’adorer en toute sécurité en n’associant rien à Toi. O mon Dieu ! Rends-le puissant et rends puissant par lui. Assiste-le et triomphe par lui. Accorde-lui, de ta part, un triomphe décisif, une victoire aisée et un pouvoir victorieux.

 

O mon Dieu ! Fais apparaître par lui Ta religion et la tradition de Ton Prophète (a.s.s), jusqu’à ne rien cacher de la vérité par crainte de l’une de tes créatures. O mon Dieu ! Nous désirons de Ta part, un Etat noble par lequel Tu raffermiras l’Islam et ses adeptes, et Tu humilieras l’hypocrisie et les hypocrites ; et dans lequel Tu nous placeras parmi ceux qui appellent à Ton obéissance et qui conduisent vers Ta voie, et grâce auquel Tu nous accorderas l’honneur de ce monde et de l’Au-delà O mon Dieu ! Nous nous plaignons auprès de Toi de l’absence de notre Prophète (que Tes prières soient sur lui et sa noble famille), de l’occultation de notre Tuteur (l’Imam al-Mahdi (a.s)), du grand nombre de nos ennemis et de notre petit nombre, de l’intensité des épreuves que nous endurons et de l’hostilité de notre époque à notre égard… »

 

Extrait du livre : L’attente active de l’Imam al-Mahdi

 

Cheikh Mohammed-Mahdi Assifi


Traducteur


Ibrahim TOUATI

 

__________________________________________

[29]- kanz al-’ommal (V:7/P:26)[30]- Bihar al-anwar (V:52/P:307)

[31]- Bihar al-anwar (V:52/P:334)

[32]- La Pierre Noire (pierre d’angle de la Ka’aba) et la station d’Abraham sont situées dans l’enceinte sacrée du temple de la Mecque. (NdT)

[33]- Bihar al-anwar (V:53 / P:238 et 239)

[34]- Sourate çad (S : 38/V : de 45 à 47)

[35]- Sourate al-Qasas (S:28/V:77)

[36]- Sourate al-Baqara (S : 2/V201)

[37]- Sourate al-Isra’ (S : 17/V : 29)

[38]- Sourate al-Ma’ida(S:5/V:54)

[39]- Nahdj al-balagha, extrait du serrnon « Les caractéristiques des pieux »

[40]- Sourate al-Mouzammil(S:73/V:de1à7)

[41]- Nahdj al-Balagha, extrait du sermon « Les caractéristiques des pieux »

[42]- Sourate al-A’araf (S:7/V:54)

[43]- Sourate al-Baqara (S : 2/V:193)

[44]- Sourate al-Anfal (S:8/V:60)

[45]- Sourate ar-Rom (S:30/V:60)

[46]- Sourate ’Al -‘Imran (S:3/V:139)

[47]- Sourate al-Qasas (S:28/V:5et6)

[48]- Sourate al-Anbiya’ (S:21/V:105)

[49]- Sourate al-Hajj (S:22/V:40)

[50]- Sourate ’Al -‘Imran (S:3/V:104)

  2260
  0
  0
امتیاز شما به این مطلب ؟

latest article

    Du'â' al-'Ahd (pacte) I?C? C???I
    Ziyarat de l'Imam Al Mahdi le vendredi
    Ziyarat de l'Imam Al Mahdi (S) après la prière du matin/Al Fajr
    Dou’à An-Noudbà /L'Invocation de la lamentation
    Do'a Alfaraj
    Hadîth du Prophète (P) sur l'identité d'Al Mahdî (p)
    Des Traits du Regne d`al-Mahdi
    Al-Mahdi au Regard des Mystiques Musulmans
    Interrogations sur l'Occultation de l'Imâm al-Mahdî (h)
    Qui sont visés par un hadith qui dit « au moment de la Réapparition de l’Imam du Temps, ...

 
user comment