Français
Saturday 16th of December 2017
code: 81584
Les effets spirituels et pratiques de la croyance religieuse

  Un homme qui a le soutien d’une croyance religieuse ferme se sent dote d’une force particulière. Quoi qu’il entreprenne, il l’accomplit avec sincérité et pureté. Pour atteindre son objectif, il ne recourt ni à la mendicité, ni a la flatterie, pas plus qu’il n’abaisse sa position. Même s’il subit quelque inconvénient ou une perte pendant qu’il se débat pour atteindre son objectif, il ne perd pas son cœur.

   Il aime les autres comme il s’aime lui-même, et désire le bien de tous. Il éprouve une affection réciproque envers ceux qui pensent comme lui. Il trouve un plaisir en travaillant pour l’amélioration de la société et en rendant service aux autres. Il est très engagé dans la réalisation de ses buts divine et ne peut ni supporter la compagnie des égoïstes et des trompeurs, ni détourner ses efforts pour servir leurs intérêts. Le résultat en est qu’il ajoute à sa franchise, la fermeté et l’endurance.

Un homme véritablement religieux est en réalité très concerné par le bonheur et le succès des autres, et pour cette raison, il n’hésite pas à consentir des sacrifices car il croit qu’il trouvera dans l’autre monde une grande et heureuse conséquence à la moindre de ses actions. Il reconnaît que tous ses efforts dans ce monde sont gouvernés par un système d’action et de réaction.

   Même s’il perd sa vie pour réaliser son objectif, il ne se considère pas pour autant comme un perdant, car à travers son sacrifice suprême, il accepte de faire tout et devient immortel. S’il dépense son argent pour améliorer le sort de la société, il ne perd rien, mais a tout à gagner, car, bien qu’il entreprenne cette démarche pour sa foi et pour sa propre satisfaction, il en sera récompense. En plus, il tirera avantage de la prospérité de la Société, prospérité obtenue dans l’ensemble, à la suite des services qu’il a rendus. Tout effort positif et réglementaire fait pour la cause d’Allãh et pour le bien de Ses créatures, qu’il soit intellectuel, organisationnel, littéraire, physique ou pécuniaire, est constructif et rémunération dans chacun des deux mondes.

Si nous comparons un tel homme avec un homme égoïste, dont l’approche est uniquement matérielle, et qui s’intéresse seulement a ses profits personnels, nous pouvons imaginer facilement quel en sera le résultat, car nous savons de quelle sorte de personnel la société humaine a besoin pour son développement et son évolution complète. Elle a besoin de ceux qui cherchent à plaire à Allãh, et non des égoïstes.
user comment
 

latest article

  LE HIDJRAT VERS MADINA
  DE L’OCCUPATION
  L’E'vénement de Ghadir Khumm
  Le Yamani : qui est ce personnage?
  Les actions du jour de Ghadeer
  Arabie saoudite crimes exposés en mars Arbaeen
  AZHAN ET IQAMA
  Cisjordanie: Banksy organise une « cérémonie d’excuses » pour la déclaration Balfour
  Suède : influence de l'islam à l'âge Viking
  Érudit chiite irakien invite les gens de kurde à assister Arbaeen pèlerinage