Français
Monday 22nd of July 2019
  576
  0
  0

La Femme dans l’idéologie islamique.

La Femme dans l’idéologie islamique.

Le martyr Motahari dans son livre: « le régime des droits de la femme en Iran » consacre un chapitre à la philosophie particulière des droits familiaux, où il est dit: l’Islam n’a pas supposé dans tous les cas une égalité des droits, des devoirs et des sanctions pour l’homme et la femme. Il existe des cas où l’homme se différentie sur ces aspects de la femme, et la femme de l’homme, comme il existe des cas où les deux ont les mêmes droits, devoirs ou sanctions. Selon les occidentaux comme l’Islam n’a pas mis les mêmes droits pour l’homme et pour la femme, il devient une religion machiste. Or ce même raisonnement donne un sens de mépris pour la femme car, selon eux, logiquement: si l’islam considérait la femme comme un être humain complet il devrait alors lui reconnaître des droits similaires à ceux de l’homme. Or il ne l’a pas fait, donc l’islam ne considère pas la femme en tant qu’être humain réel. Cela revient à dire que l’homme devient le paramètre de référence et que l’on compare les droits de la femme par rapport à ceux de l’homme. Cela revient aussi à dire que l’honneur et la noblesse humaine ne seront assurés que par une similarité totale des droits des deux sexes. Mais la question qui se pose est: faut-il outre l’égalité, la similarité ? L’égalité est un concept différent de la similarité. L’égalité[i][1] est la justice sociale alors que la similarité[ii][2] est une homogénéité. L’égalité est différente de l’homogénéité, comme la qualité est différente de la quantité. L’Islam n’est pas contre l’égalité des droits entre l’homme et la femme, mais il n’accepte pas la similarité entre ces deux concepts.

Pour mieux comprendre l’innovation de l’Islam dans le domaine des droits de la femme, il nous faut regarder les différences dans la position femme dans les écoles intellectuelles du monde au travers des époques et voir l’avis de l’Islam sur ces points: certaines écoles croient en deux natures différentes pour l’homme et la femme. Le Coran réfute ce concept, en dans de nombreux versets nous trouvons que les femmes ont été créées de la même manière que les hommes et de la même nature.

يا أَيُّها النّاس اتقوا ربّكم الذي خلقكم من نفس واحدة وخلق منها زوجها وبث منهما رجالا كثيرًا ونِساء

O^ vous les hommes ! Craignez votre Seigneur qui vous a créés d’un seul être[iii][3], puis de celui-ci, il a créé son épouse et il a fait naître de ce couple[iv][4] un grand nombre d’hommes et de femmes.[v][5]

و من آياته أن خلق لكم من انفسكم ازواجا لتسكنوا اليها و جعل بينكم مودة و رحمة

Parmi ses signes: il a créé pour vous, tirées de vous, des épouses afin que reposiez auprès d’elles et il a établi l’amour et la bonté entre vous.[vi][6]

On ne trouve jamais dans le Coran, le concept de certaines écritures où la femme a une position dépendante de l’homme, où elle est créée de la côte de l’homme.

(Gen 2:21) Et l'Eternel Dieu fit tomber un profond sommeil sur l'homme, et il dormit; et il prit une de ses côtes, et il en ferma la place avec de la chair.

(Gen 2:22) Et l'Eternel Dieu forma une femme de la côte qu'il avait prise de l'homme, et l'amena vers l'homme.

Une autre vision qui minimise la femme est celle qui la considère comme élément de péchés et comme facteur de la déviation. Elle est considérée comme celle qui força Adam à manger le fruit interdit.

Gen 3:6 Et la femme vit que l'arbre était bon à manger, et qu'il était un plaisir pour les yeux, et que l'arbre était désirable pour rendre intelligent; et elle prit de son fruit et en mangea; et elle en donna aussi à son mari pour qu'il en mangeât avec elle, et il en mangea.

Gen 3:12 Et l'homme dit: La femme que tu m' as donnée pour être avec moi, -elle, m'a donné de l'arbre; et j'en ai mangé.

Gen 3:13 Et l'Eternel Dieu dit à la femme: Qu'est-ce que tu as fait? Et la femme dit: Le serpent m'a séduite, et j'en ai mangé.

L’Islam rejette cette vision. Le Coran raconte que le Diable a séduit Adam et Eve ensemble, et non seulement Eve:

فوسوس لهما الشيطان ليبدي لهما ما ووري عنهما من سوؤاتهما و قال ما نهاكما ربكما عن هذه الشجرة الا أن تكونا ملكين او تكونا من الخالدين

Le Démon les tenta afin de montrer leur nudité qui leur était encore cachée. Il dit: « Votre Seigneur vous a interdit cet arbre pour vous empêcher de devenir des anges ou d’être immortels. »[vii][7]

 

Nous y voyons aussi, que la responsabilité de l’action n’incombe qu’Adam:

فاكلا منها فبدت لهما سوآتهما و طفقا يخصفان عليهما من ورق الجنة و عصي آدم ربه فغوي

Tous deux en mangèrent leur nudité leur apparut, ils disposèrent alors, sur eux, des feuilles du Jardin. Adam désobéit à son Seigneur, il était dans l’erreur.

Une autre vision, tout aussi fausse, est de considérée que la femme est incomplète, et ne peut atteindre le niveau des hommes, dans sa proximité vers Allah. Mais le Coran montre bien que la récompense de l’au-delà sera accordée en fonction de la foi et des bonnes œuvres et non pas en fonction du sexe. L’homme et la femme sont égaux sur ce sujet, et le sexe ne joue aucun rôle pour atteindre cette perfection. Le Coran cite les femmes saintes, fidèles, franches, patientes, celles qui jeûnent et qui prient, au même titre qu’il cite les hommes saints, fidèles, francs etc.…

إن المسلمين و المسلمات و المؤمنين و المؤمنات و القانتين و القانتات و الصادقين و الصادقات

و الصابرين و الصابرات و الخاشعين و الخاشعات و المتصدقين و المتصدقات و الصائمين و الصائمات و الحافظين فروجهم والحافظات و الذاكرين الله كثيرا و الذاكرات اعد الله لهم مغفرة و اجرا عظيما

Oui, ceux qui sont soumis à Dieu et celles qui lui sont soumises, les croyants et les croyantes, les hommes pieux et les femmes pieuses, les hommes sincères et les femmes sincères, les hommes patients et les femmes patientes, les hommes et les femmes qui redoutent Dieu, les hommes et les femmes qui font l’aumône, les hommes et les femmes qui jeûnent, les hommes chastes et les femmes chastes, les hommes et les femmes qui invoquent souvent le nom de Dieu: voilà ceux pour lesquels Dieu a préparé un pardon et une récompense sans limites.[viii][8]

Un autre mépris qui a touché la personnalité de la femme fût la glorification du célibat. Certains dogmes et religion considéraient la relation sexuelle comme une relation impure et avaient une vision hostile et septique sur les femmes. Ils considéraient la passion sur la terre comme un des grands vices de la société. L’Islam encore une fois fit face à cette illusion, il annonça le mariage comme une institution saine, et contesta le célibat. Il présenta la passion pour la femme comme une des qualités morales des Prophètes. Le Prophète de l’Islam (QPSSL) a dit: « j’aime trois choses: les bons parfums, la prière et la femme. » Bertrand Russel dit que l’on trouve du scepticisme envers les femmes dans tous les dogmes excepté dans l’Islam. L’Islam a mis en place des dispositions sociales qui résolvent les problèmes des relations avec la femme et son traitement, mais jamais il ne l’a traitée d’impure.

Une autre vision tout aussi méprisante est celle qui voit dans la femme un être vouer à préparer l’ascension de l’homme. L’Islam déclare que chacun des deux sexes est une création indépendante, mais complémentaire à l’autre. Toute la création sur cette terre est pour les deux:

هو الذي خلق لكم ما في الأرض جميعا

C’est lui qui a créé pour vous tout ce qui est sur la terre.[ix][9]

La femme n’est pas créée pour l’homme mais chacun de ces deux couvrent l’autre.

هن لباس لكم و انتم لباس لهن

Elles sont un vêtement pour vous, vous êtes, pour elles, un vêtement.[x][10]

Le martyr Motahari, dans son œuvre a rejeté tous ces mépris, pour dire finalement que l’Islam, d’une part, ne contient aucune vision minimisant la femme des points de vues philosophiques et d’exégèse de la création, et que d’autre part, il s’oppose et condamne toutes ces visions dégradantes de la femme.

 


source : http://www.alhassanain.com/french
  576
  0
  0
امتیاز شما به این مطلب ؟

latest article

      La voix de la Palestine est entendue à l'ONU
      Balkanes : les USA allument la mèche anti-russe
      Samsung et LG refusent d'abandonner l'Iran à cause des pressions américaines
      L'Arabie Saoudite utilise des armes françaises contre le Yémen
      Le Lieder iranien appelle à lutter contre les facteurs qui compromettent la sécurité
      L'ONU condamne fermement l'exécution de 37 personnes en Arabie saoudite
      Le message du Jihad islamique à Israël
      Conférence internationale sur le thème «Hazrat Abu Talib (AS), partisan du Saint Prophète ...
      L'imam Khamenei appelle au plus grand effort pour aider les personnes touchées par les inondations ...
      "Nous sommes heureux que le grand satan soit en colère contre nous"

 
user comment