Français
Monday 14th of October 2019
  456
  0
  0

L’Imâm al-Hassan(p) avec son anniversaire de naissance

L’Imâm al-Hassan(p) avec son anniversaire de naissance

 

 Personne ne ressemblait au Messager de Dieu autant que al-Hassan Ibn ‘Ali. L’Imâm Jafar as-Sâdiq (p) rapporte de son Père, l’Imâm al-Bâqir (p) qui site son père, l’Imâm Zayn al-‘آbidîn (p) le fils de Imam Hussein(p), que « Al-Hassan Ibn ‘Ali Ibn Abû Tâlib fut le plus dévot parmi les gens à son époque, il était le plus ascète.»

 

Au quinzième jour de ce mois, le mois béni de Ramadan, est né al-Hassan Fils de ‘Ali (p). Premier né de ‘Ali et de Fátima (p), al-Hassan (p) a vécu, tout comme son frère al-Hussein (p), après lui, dans le giron du Messager de Dieu (P). D’innombrables rapports affirment que les Messager de Dieu (P) les prenait dans ses bras et les portait sur ses épaules afin que les gens s’aperçoivent qu’il les aimait comme un père aime ses enfants. Al-Bokhari affirme que le Messager de Dieu (P) a dit : « Al-Hassan et al-Hussein sont mes deux myrtes de ce monde-ci ». On sait qu’il a dit aussi : « al-Hassan et al-Hussein sont les deux maîtres des jeunes du Paradis ». Dans l’une de ses sollicitations adressées à Dieu, le Très-Haut, il a dit : « Seigneur ! Je les aime ; Aime-les donc et aime ceux qui les aiment ».

 

Les biographes de l’Imâm al-Hassan (p) affirment qu’il ressemblait physiquement le plus au Messager de Dieu (P). Anas Ibn Malik dit à ce propos : « Personne ne ressemblait au Messager de Dieu autant que al-Hassan Ibn ‘Ali ». L’Imâm Jafar as-Sâdiq (p) rapporte de son Père, l’Imâm al-Bâqir (p) qui site son père, l’Imâm Zayn al-‘آbidîn (p) le fils de Imam Hussein p, que « Al-Hassan Ibn ‘Ali Ibn Abû Tâlib fut le plus dévot parmi les gens à son époque, il était le plus ascète. Quand il faisait le pèlerinage il y faisait le parcours à pied.

 

Il lui arrivait d’y aller en marchant pieds nus. Il évoquait Dieu dans toutes les situations. Il était le plus sincère parmi les gens et ses paroles étaient les meilleures. Chaque fois qu’il arrivait devant la Mosquée, il levait sa tête et disait : ‘Seigneur ! Ton hôte est devant Ta Porte. Celui qui est bienfaiteur ! Celui qui est malfaiteur vient vers Toi ! : Pardonne la laideur de ce que nous avons par la beauté de ce que Vous avez.

 

Nous savons que l’Imâm al-Hassan (p) occupait une place distinguée en tant qu’Imâm impeccable spirituellement, intellectuellement et moralement. Il baignait depuis son enfance dans l’ambiance spirituelle du Messager de Dieu (P), en plus de la spiritualité de sa mère la Dame pieuse, Fâtima az-Zahrâ’ (p). Il était proche de Dieu en la compagnie de son père, l’Imâm ‘Alî (p) qui vivait une expérience d’amour absolu envers Dieu, à Lui la Grandeur. L’Imâm ‘Alî (p) s’adressait à Dieu en disant : « Suppose, ô mon Seigneur que je pourrais supporter être supplicié par Toi, Mais comment supporterais-je le fait d’être éloigné de Toi ? Suppose que je pourrais supporter l’ardeur des feux de Ton Enfer, mais comment supporterais-je le fait de ne pas regarder Tes bienfaits ? ».

 

L’Imâm al-Hassan (p) fut parmi les plus généreux parmi les gens. Il a donné, par deux fois, tout ce qu’il possédait, et a fait partager, avec Dieu, par trois fois, tout ce qu’il possédait.

 

Junâda Ibn Abû ‘umayya a dit : « Je l’ai visité alors qu’il se trouvait sur son lit de mort et lui a dit : « Nous appartenons à Dieu et c’est vers Lui que nous retournerons ; Sermonne-moi, ô fils du Messager de Dieu ! ». « Oui ; m’a-t-il dit : ‘Prépare-toi pour ton voyage (vers l’Autre monde). Prépare tes provisions de mort et sache que tu recherches la vie de ce bas-monde alors que la mort te recherche. N’ajoute à l’inquiétude de la journée que tu vis celle de la journée qui n’est pas encore venue.

 

Sache qu’avec l’argent que tu gagnes et qui dépasse tes subsistances, tu ne fais que l’amasser pour d’autres, les héritiers. Sache que pour ce qui est licite dans ce bas monde tu auras à en rendre des comptes, que pour ce qui y est illicite, tu en sera châtié et que pour ce qui y est confus tu en sera blâmé.

 

Agis pour ta vie dans ce monde-ci comme si tu vivais éternellement ; et agis pour ta vie dans l’Autre Monde comme si tu mourrais demain. Si tu recherches la gloire sans avoir une armée à tes ordres, et si tu recherches à avoir de la puissance sans avoir du pouvoir nécessaire, tu n’as alors qu’à passer de l’infamie de la désobéissance à Dieu, à la gloire de l’obéissance à Dieu. Si tu sens le besoin d’avoir une compagnie, accompagne donc celui qui, en l’accompagnant, te rend plus valeureux ; celui qui, lui rendant un service, il te protège ; celui à qui tu demandes un service, il te le rend ; celui à qui tu parles, il te croit ; celui qui t’assiste là où tu te trouves en besoin d’être assisté ; celui qui tend sa mains pour faire du bien chaque fois que tu le fais ; celui qui, voyant en toi une faille, fait ce qu’il faut pour la combler ; celui qui, te voyant faire une bonne œuvre , il la reconnaît ; celui à qui tu demande quelque chose, il te donne ; celui qui, lorsque tu te tais, il te parle ; celui qui, lorsque tu subis une épreuve, il accourt à ton secours ; celui qu’aucune calamité ne t’arrive de sa part ; celui qui ne te donne pas en agissant à être dans le désarroi ; celui qui ne t’abandonne pas aux moments difficiles ; celui qui te privilégie chaque fois que vous partager quelque chose à partager .


source : http://iqna.ir
  456
  0
  0
امتیاز شما به این مطلب ؟

latest article

      Le Mahdi ou la fin du Temps (5)
      Les musulmans célèbrent la nomination divine de leur prophète Mohamad (P)
      Iran, en deuil du martyre de l'imam Musa al-Kazim (P)
      Un Sermon Sans Points
      Les sermons de l'Imâm Ali (p) nous indiquent la voie à suivre
      Bahreïn condamne 167 opposants à une peine de prison pouvant aller jusqu'à 10 ans
      Dieu ne pouvait-Il pas accorder une grâce à Satan après des milliers d’années de dévotion ?
      Qu’est-ce que le Shirk ?
      Quelle est la place des gens qui acceptent l’existence de l’imam du temps et celle de ses ...
      Quelles sont les circonstances de la révélation du verset « Et offrent la nourriture, pour ...

 
user comment