Français
Saturday 19th of October 2019
  556
  0
  0

La Birmanie, la capitale, "Rangoon" le plus grand lieu de rassemblement pour les chiites.

La Birmanie, la capitale, "Rangoon" le plus grand lieu de rassemblement pour les 

 

chiites.

 

Alors que, selon les statistiques officielles, dans la ville chiite d'environ 5000 

 

habitants.

 

Chiites en Iran et le sous-continent indien tous les immigrants qui sont entrés 

 

dans le pays à différents moments Il s'installe avec birmane femmes dans l'islam 

 

après s'être marié et de leurs descendants à gauche sur le net.Mosquées chiites et 

 

site religieux dans la ville a son propre conseil d'administration de deuil.

 

Citation de Shafaqna, de la souffrance et de l'injustice contre les musulmans 

 

chiites et de la Birmanie n'est pas seulement présent, mais la première moitié de 

 

cette année, de voir tous les gens qui souffrent de la Birmanie ont été musulmans, 

 

qui sont expulsés de leurs maisons. Jusqu'en 1967, le gouvernement a supprimé des 

 

milliers de chiites à partir de votre emplacement

Et en les forçant à se réfugier au Pakistan voisin et d'autres pays.

 

Gouvernement en Juillet 1967, plus de 1600 personnes des résidents Akyab sur leurs 

 

maisons avec les sans-abri. En outre, en 2000, les gens de l'extérieur de 

 

l'université et les a laissés sans rien.

 

Gouvernement birman a adopté un décret par lequel les musulmans chiites ont le 

 

droit de résider dans la zone située au nord d'Arak sans l'autorisation expresse du 

 

gouvernement de quitter. Il les rend difficiles occupé le gouvernement de l'Etat 

 

était au courant de la commodité de leurs activités quotidiennes.

 

Réfugiés dans ce pays sont confrontés à toutes sortes d'oppression. Le gouvernement 

 

a le contrôle sur tous les biens et documents qui sont pertinents

Ils sont les premiers habitants de cette région est détruite, le gouvernement 

 

chiite à plusieurs reprises contraints de signer des contrats et des formulaires 

 

vierges qui ont été eues.

 

Les fonctionnaires de la Birmanie, de chiites forcés d'apprendre au Pakistan, mais 

 

le gouvernement pakistanais a refusé de les reconnaître, les accepter en tant que 

 

musulmans.

  Chiites et dont un âgé de 50 ans victimes birmanes ont été transformés et de la 

 

souffrance et de la douleur face qui a continué à l'heure actuelle.

 

 

Le gouvernement birman a refusé de venir en aide aux victimes et de tous ceux qui 

 

tentent de Nourriture et l'eau ne se fait arrêter.

 

Écoles en ligne selon al-Sadr, les musulmans chiites ainsi que d'autres souffrent 

 

d'asile 50 ans avec une porte en face

Mais avec tout cela, ils ont créé pour eux-mêmes une mosquée et 8 mounth

Et chaque année, le ménage deuil Achoura (PSL) dans lequel ils sont maintenus.

 

 


source : http://www.shia-news.com/
  556
  0
  0
امتیاز شما به این مطلب ؟

latest article

      L'Iran condamne le meurtre d'écoliers par la coalition saoudienne au Yémen
      Hudaydah: 35 mercenaires capturés
      Bahreïn refuse l'accès à l'assistance médicale au chef de l'opposition emprisonné"
      Le rêve d’Israël pour la mer Morte
      Américains sont invités au monde de la journée d’Al-Qods
      Réception de Netanyahu en France avec des marches et des manifestations
      si vous insistez sur l’occupation, le jour de la grande guerre ne tardera pas
      Casablanca : les Marocains ont organisé une manifestation pro-palestinienne
      Trouver une place pour les sionistes, les Palestiniens ont une patrie"
      Manifestations à Paris contre la barbarie d'Israël

 
user comment