Français
Sunday 21st of July 2019
  1035
  0
  0

Les Différances entre L’homme et la Femme

Les Différances entre L’homme et la Femme

 «Différences entre homme et femme ! Nous sommes dans la deuxième moitié du XXe siècle et vous croyez encore à des notions balayées qui portent la marque du Moyen Age ! Vous vous imaginez que la femme serait différente de l'homme ! Sans doute vous voulez en déduire que la femme est un sexe inférieur, une transition entre l'animal et l'homme, qu'elle ne mérite pas de mener une vie indépendante et libre, et qu'elle doit vivre sous la tutelle et le contrôle de l'homme ! Ce sont là des idées désuètes et surannées ! Notre époque a montré qu'elles sont une duperie que l'homme a inventée pendant la période de la domination de l'homme sur la femme. Aujourd'hui c'est le contraire qui a été établi. La femme est le sexe supérieur, et l'homme, le sexe inférieur...»

Tels sont, schématiquement, les propos que tiendraient les gens occidentalisés à l'adresse de quiconque ose parler de la différence entre l'homme et la femme. Cependant le formidable progrès scientifique du XXe siècle a permis de montrer clairement l'existence de disparités entre l'homme et la femme. Leur existence n'est pas un leurre, mais une vérité scientifique fondée sur l'observation et l'expérience. En tout cas, ces différences n'ont rien à voir avec la supériorité ou l'infériorité de leur sexe. La loi de la création a voulu qu'elles servent à rendre les relations  conjugales entre l'homme et la femme plus solides et à renforcer la base de l'union de ceux-ci. Elle a donné existence à ces différences en vue d'une meilleure distribution des responsabilités de l'homme et de la femme, et en vue de la détermination des droits et  des obligations familiaux de chacun des deux. Le but pour lequel la loi de la création a créé ces différences est pareil au but pour lequel elle a créé des différences  entre les membres d'un seul corps. Lorsqu'elle a fixé un emplacement pour l'il, un autre pour l'oreille, un autre pour la main, un autre pour la colonne vertébrale, etc., elle n'avait aucune préférence pour l'un ou l'autre de ces membres, ni aucune discrimination entre eux.

S'agit-il de rapport de complémentarité ou de perfection et d'imperfection ?

Il est étonnant de voir certains insister sur le fait que la disparité entre les aptitudes physiques et psychologiques de l'homme et de la femme serait due à l'imperfection de la femme et à la perfection de l'homme, et affirmer que la femme aurait été créée imparfaite intentionnellement.

La notion de l'imperfection de la femme a eu plus cours en Occident qu'en Orient. Les Occidentaux on réservé à la femme un bien mauvais traitement. Parfois, s'appuyant sur des propos attribués à l'Eglise, ils disaient que la femme devrait avoir honte d'elle-même, et parfois, sarcastiques, ils disaient : «La femme est cet être qui a de longs cheveux et un petit cerveau», «La femme est la dernière bête sauvage que l'homme ait apprivoisée», «La femme est une transition entre l'animal et l'homme», etc...

Mais ce qui est encore plus étonnant, c'est de voir certains Occidentaux faire un virage à 180 degrés pour essayer de trouver, bien tardivement, mille et mille arguments afin de prouver que, de par sa création, l'homme est un être inférieur et imparfait alors que la femme est l'être supérieur et parfait !

Si vous avez lu le livre d'Ashley Montague intitulé "La Femme, l'Etre Supérieur", vous devriez savoir comment son auteur a essayé, par une présentation fallacieuse des faits, et en invoquant des arguments incongrus, de prouver que la femme est plus parfaite que l'homme. Ce livre est certes très valable lorsqu'il s'agit des études médicales et psychologiques, et les statistiques sociales qu'il présente, mais c'est lorsque l'auteur s'efforce de tirer des conclusions personnelles pour démontrer ses affirmations subjectives, que tout tourne totalement à l'absurde. Pourquoi les Occidentaux méprisent-ils tellement un jour la femme, puis, pour réparer leur tort du passé, se sentent obligés de la purifier de tous les défauts qu'ils lui avaient attribués et de recoller ces défauts à l'homme ? Pourquoi faut-il regarder les différences entre l'homme et la femme comme étant le résultat de la perfection d'un sexe et de l'imperfection de l'autre, pour que, par la suite, nous nous sentions obligés de prendre parti tantôt pour l'homme tantôt pour la femme ?

L'auteur dudit livre insiste que la femme est supérieure à l'homme et considère les privilèges de l'homme comme étant le produit de facteurs historiques et sociaux, et le résultat de causes naturelles.

En fait, les différences entre la femme et l'homme sont une question de rapport de complémentarité et non de perfection et d'imperfection. La loi de la création a voulu trouver, à travers ces différences, un meilleur rapport de complémentarité entre l'homme et la femme, qui ont été créés certainement pour mener une vie conjointe. Ce point sera plus développé ultérieurement.

La Théorie de Platon

La question de la dissemblance entre l'homme et la femme n'est pas quelque chose de nouveau, ni un événement de notre siècle. Elle est vieille de deux mille quatre cents ans. Elle fut débattue, sous sa forme actuelle, par Platon, dans son livre, "La République". Il y disait que les hommes et les femmes avaient les mêmes aptitudes, et que les femmes peuvent faire les mêmes travaux que les hommes, et jouir des mêmes droits qu'eux.

Les germes de toutes les idées sur la femme qui ont émergé au XXe siècle, et même les idées qui paraissent extrémistes et inacceptables aux gens du XXe siècle, sont fondées sur les opinions de Platon. C'est pour cette raison que les gens l'admirent tant et l'appellent "le Père de la Philosophie". Platon traita, dans la 5e partie de son livre "La République", des questions telles que le socialisme des femmes et des enfants, l'amélioration de la race et de la descendance, la privation de certains hommes et femmes de l'engendrement et la limitation de celui-ci à des hommes et des femmes qui jouissent de bonnes qualités, l'éducation des enfants en dehors du milieu familial, la limitation de la reproduction à un certain âge de l'homme et de la femme, ou pendant les années de leurs pleines force et vitalité. Platon croyait que, de même que l'on entraîne les hommes aux arts martiaux, de même on doit le faire pour les femmes, et que, de même que les hommes participent aux compétitions sportives, de même les femmes doivent y participer, etc.

Mais il y a deux remarques à propos de ce que dit Platon à ce sujet. La première est qu'il admet que les femmes sont physiquement et mentalement plus faibles que les hommes, ou en d'autres termes, il considère la disparité entre l'homme et la femme comme étant quantitative, et refuse de croire qu'ils sont qualitativement différents sur le plan des aptitudes. Il pense que l'homme et la femme ont des talents similaires, et que la seule chose qui les différencie réside en ceci que, à certains égards, la femme est plus faible que l'homme, mais que cela ne justifierait pas qu'elle doive occuper une autre sphère d'activité séparée.

Et comme Platon considère la femme comme étant plus faible que l'homme, il remercie Dieu de l'avoir fait naître homme. Il dit : «Je remercie Dieu de m'avoir fait naître grec et non pas non-grec, homme libre, et non pas esclave, homme et non pas femme.»

La seconde remarque est que tout ce que Platon a dit à propos de l'amélioration de la lignée, de l'égalité du développement des aptitudes de l'homme et de la femme, du socialisme de la femme et de l'enfant, il en a confié la tâche aux "Philosophes-gouvernants", car, selon lui, seule cette catégorie d'hommes mérite d'assumer le pouvoir. Et, comme on le sait, Platon était un opposant à la démocratie et un partisan de l'aristocratie. Donc les différentes vues qu'il a exposées ci-dessus concernent la classe aristocratique, mais sur les autres classes il exprime des opinions différentes.


source : http://www.sibtayn.com/fr/
  1035
  0
  0
امتیاز شما به این مطلب ؟

latest article

      La voix de la Palestine est entendue à l'ONU
      Balkanes : les USA allument la mèche anti-russe
      Samsung et LG refusent d'abandonner l'Iran à cause des pressions américaines
      L'Arabie Saoudite utilise des armes françaises contre le Yémen
      Le Lieder iranien appelle à lutter contre les facteurs qui compromettent la sécurité
      L'ONU condamne fermement l'exécution de 37 personnes en Arabie saoudite
      Le message du Jihad islamique à Israël
      Conférence internationale sur le thème «Hazrat Abu Talib (AS), partisan du Saint Prophète ...
      L'imam Khamenei appelle au plus grand effort pour aider les personnes touchées par les inondations ...
      "Nous sommes heureux que le grand satan soit en colère contre nous"

 
user comment